GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Chili: des tornades surprises frappent le sud du pays

    media Des poteaux électriques arrachés et des voitures renversées après le passage de la tornade à Talcahuano, au Chili, le 31 mai 2019. REUTERS/Jose Luis Saavedra

    Deux tornades avec des vents soufflant jusqu'à 200 km/h ont touché plusieurs villes à 600km au sud de Santiago, la capitale du Chili, jeudi soir et vendredi. Une personne est morte, et vingt-huit autres ont été blessées. Ce phénomène a surpris dans le pays où les tornades restent plutôt rares.

    Avec notre correspondante à Santiago, Justine Fontaine

    Des poteaux électriques arrachés, des voitures et des camions renversés par la tornade, les portes et vitres d'un centre commercial soufflées par la force du vent, c'est ce qu'ont vécu des habitants des villes de Los Angeles, Talcahuano, et Concepcion dans le centre-sud du Chili, jeudi soir et vendredi.

    Les images, qui passent en boucle sur toutes les chaînes de télévision du pays depuis, ont beaucoup surpris les Chiliens, peu habitués à ce genre de phénomène météorologique. Car le Chili n'est pas un pays tropical, et selon les données compilées par les services météo nationaux, seule une quinzaine de tornades ont touché le pays depuis la fin du XIXe siècle, la plus forte étant probablement celle qui a dévasté Concepcion en 1934, faisant une vingtaine de morts.

    Ces derniers jours, plus de 600 logements ont été endommagés par ces deux tornades successives, une femme est morte. Le président Sebastian Pinera, qui s'est rendu sur place vendredi soir, a décidé d'envoyer l'armée pour aider à déblayer les rues et réaliser quelques réparations urgentes. Il a promis la mise en place d'un réseau de radars météo, pour mieux prévoir les tornades à l'avenir.

    ► À lire aussi : Pluies meurtrières dans le nord du Chili

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.