GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: Neymar interrogé par la police au centre d'entraînement de la Seleçao

    media Neymar Jr, le 2 juin 2019 à Teresopolis, en préparation pour la Copa America avec sa sélection. REUTERS/Ricardo Moraes

    Accusé de viol par une jeune femme, le footballeur brésilien Neymar s’est défendu en publiant des éléments visant à le disculper, mais qui pourraient lui valoir une condamnation. La star du PSG a été entendue par la police lundi 3 juin 2019 dans le centre d’entraînement de la sélection nationale, où il se trouve en vue de la Copa America qui démarre dans 10 jours.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro,  François Cardona

    Neymar voit sa stratégie de défense se retourner contre lui. La vidéo publiée sur son compte Instagram, dans laquelle il explique être victime d’un « piège », pourrait lui coûter cher. La mise en ligne de ces images intimes est punie par le Code pénal brésilien.

    Le bureau d’enquête des cybercrimes de la police de Rio de Janeiro a déjà entendu le joueur, dans le centre d’entraînement de la Seleçao. Mais Neymar devra également comparaître pour une audition dans les prochains jours.

    Si les charges étaient retenues contre lui, Neymar risquerait jusqu’à cinq ans d’emprisonnement, la peine pouvant même être aggravée en cas de vengeance ou de volonté d’humiliation. Instagram a pris la décision de supprimer le contenu en ligne, qui a divisé les Brésiliens.

    L’affaire Neymar agite tout le pays, fait la Une des journaux. Le joueur est très attaché à son image dans l’opinion publique. Son père s’est justifié en affirmant qu’il préférait ce type de crime - divulgation d’images sur Internet - à une accusation de viol. « Mon fils devait se défendre rapidement », a-t-il ajouté.

    ► À écouter aussi : Neymar, déchu pour la Copa America !

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.