GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Terres rares: Washington ne veut plus dépendre des exportations chinoises

    media Une mine d'extraction de terres rares en Mongolie intérieure, une région de la Chine. REUTERS/Stringer

    Washington vient d'annoncer un plan pour garantir son approvisionnement en minéraux stratégiques et en terres rares afin de ne plus dépendre des exportations chinoises.

    La guerre commerciale qui oppose Washington à Pékin connaît une nouvelle escalade. En représailles à la décision de Washington d’interdire aux sociétés américaines la vente de technologies au chinois Huawei, la Chine qui produit la quasi-totalité des terres rares, indispensables à tous les équipements électroniques, menace les États-Unis de leur en restreindre l'accès. Pour éviter toute dépendance, les Américains ont dévoilé mardi 4 juin un plan d'action afin de garantir l’approvisionnement du pays en minéraux vitaux et notamment en terres rares.

    « Ces minéraux critiques sont souvent ignorés, mais sans eux la vie moderne serait impossible », a déclaré Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce, affirmant que le gouvernement fédéral « prend des mesures sans précédent pour s’assurer que les États-Unis ne seront pas coupés de ces matériaux vitaux ».

    Des minerais indispensables aux industries numériques

    Washington prend donc la menace au sérieux, car ces terres rares, ce sont 17 métaux dotés de propriétés électroniques et luminescentes qui sont indispensables aux technologies de pointe. On les retrouve dans nos objets du quotidien comme les smartphones, les voitures électriques, les panneaux solaires, les écrans d’ordinateur, et ils sont vitaux pour les industries du numérique, de l'énergie ou encore de l'armement. Ils sont donc hautement stratégiques. Or, c’est la Chine qui, aujourd’hui, en assure près de 90% de la production mondiale. Cet avertissement met en lumière la dépendance de la high-tech qui représente tout un pan de l'économie américaine.

    Dans les années 1990, les États-Unis étaient leaders dans la production de terres rares, mais la catastrophe écologique de 2003 de la mine de Mountain Pass en Californie - qui était alors la seule mine de terres rares aux États-Unis - a fait cesser sa production. Elle a finalement été rouverte en 2011, après une flambée des prix des terres rares. Si la Chine met sa menace à exécution, ce serait un désastre pour les États-Unis. Certes, les terres rares sont présentes sur toute la surface de la planète, mais leur exploitation est coûteuse et surtout très polluante. L’extraction de ces métaux n’est pas sans risque pour l’environnement, car elle nécessite le recours à des produits excessivement toxiques qui souillent les sols et les cours d’eau. Si cela est un problème pour de nombreux pays, ça ne l’est pas pour la Chine qui a concentré sa production en Mongolie, une région assez désertique. Ces terres rares deviennent une arme économique pour Pékin, qui se verrait bien faire plier les États-Unis dans le différend qui les oppose concernant les droits de douane.

    Un plan d'action pour ne pas dépendre des importations

    Une situation impensable pour les Américains. Washington vient donc d’annoncer un plan d'action pour garantir l'approvisionnement en minéraux stratégiques. Le document liste 35 éléments indispensables, dont l’uranium, le titane et les terres rares. Le rapport souligne que pour 14 d'entre eux, « les États-Unis n’ont aucune production nationale et dépendent complètement des importations » et que pour d’autres le pays importe l’équivalent de plus de 50% de sa consommation annuelle.

    Le plan stratégique américain prévoit de recenser toutes les ressources naturelles disponibles sur le sol américain afin de les exploiter dans un avenir proche. Les Américains vont intensifier la recherche. Ils veulent développer des procédés d'extraction plus propres, mais aussi accélérer le recyclage de ces minéraux. Washington compte aussi renforcer la coopération et améliorer le commerce international de ces minéraux avec ses alliés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.