GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    États-Unis: Donald Trump lance officiellement sa campagne pour un deuxième mandat
    Dernières infos
    • Trump accuse les démocrates d'être guidés par «la haine»
    • Trump: «Le monde entier» envie la santé de l'économie américaine
    • Trump dénonce les «Fake News» dès le début de son meeting en Floride
    • Trump lance sa campagne pour 2020 depuis Orlando en Floride
    • Le Japon accuse un déficit commercial en mai, nouveau repli des exportations
    • Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini ressort libre de garde à vue
    • Canada: Trudeau annonce l'agrandissement d'un oléoduc controversé
    Amériques

    Brésil: Engie va pouvoir acquérir les gazoducs de Petrobras

    media Une raffinerie de Petrobras à Canoas, le 2 mai 2019. REUTERS/Diego Vara

    La Cour suprême brésilienne a donné son feu vert au programme de privatisation du gouvernement Bolsonaro et débloqué une importante acquisition du groupe français Engie, dans le secteur du gaz.

    Avec notre correspondant à Sao Paulo, Martin Bernard

    Les privatisations restent un sujet polémique au Brésil, d’autant plus que le gouvernement de Jair Bolsonaro a prévu de vendre la plupart des entreprises publiques pour réduire sa dette. Or, certains juges de la Cour suprême voulaient que ces privatisations soient auparavant approuvées par le Congrès.

    En séance plénière, ils ont finalement décidé à la majorité qu’elles devraient bien passer par le crible du Parlement, mais que cette règle ne s’appliquerait pas aux filiales d’entreprises publiques. Or, la majorité des entreprises privatisables constituent bien des filiales, notamment de l’entreprise de pétrole et de gaz, Petrobras (qui compte 36 filiales, en tout).

    Cela permet d’ores et déjà au groupe français Engie de prendre le contrôle d’un réseau de gazoducs de Petrobras, un contrat de plus de 8, 5 millions de dollars, qui avait été suspendu par la justice.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.