GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Taïwan et Kiribati rompent leurs relations diplomatiques, nouvelle victoire de Pékin
    • Israël: impasse politique confirmée par les résultats quasi définitifs des législatives
    Amériques

    Haïti: manifestation contre la corruption et pour la démission du président

    media Manifestation dans les rues de Port-au-Prince, Haiti, le 9 juin 2019. REUTERS/Andres Martinez Casares

    Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Port-au-Prince pour réclamer la démission du président de la République. Une entreprise que dirigeait Jovenel Moïse avant sa prise de fonction est, selon la Cour des comptes, au cœur d’un stratagème de détournements de fonds. C’est au final toute la gestion frauduleuse des quatre dernières administrations qui a été épinglée par les juges. Le scandale Petrocaribe, du nom du programme d’aide vénézuélienne, représente près d’un milliard et demi d’euros mal dépensés ou sinon détournés. Dans la capitale, la marche s’est achevée avec des heurts entre policiers et manifestants. Au moins un jeune homme a été tué par balle en marge de ces incidents violents.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

    Au point de départ de la manifestation, au cœur de la foule, Jerry Michel appelle à un changement total du système politique : « On marche pour le départ du président et on veut une transition avec des gens honnêtes, compétents, qui vont diriger le pays pour le peuple, et par le peuple, combattre l’injustice sociale, l’insécurité, la cherté de la vie, etc. »

    Le cortège a rassemblé des personnes de divers milieux : des membres d’organisations de la société civile, des étudiants et des membres de partis politiques. Une revendication était partagée par tous et Peterson Oxys l’a résumé en quelques mots sur sa pancarte.  « Le programme que j’ai écrit aujourd’hui sur ma pancarte c’est : l’argent et la taule, clame-t-il. Parce que Jovenel va nous remettre l’argent et ensuite, il va entrer directement au pénitencier national. »

    Le défilé s’était déroulé dans le calme, sans incident notable, jusqu’à son arrivée aux abords de la place du champ de Mars. Là, des affrontements violents ont opposé des petits groupes de jeunes manifestants aux forces de l’ordre. Deux bâtiments ont été incendiés, à proximité du siège départemental de la police, alors que plusieurs rafales de tirs à balles réelles ont résonné dans le centre-ville.

    On sait que cet argent reviendra... On sait très bien où il est...

    Vélina Charlier, qui a dès l’été 2018 participé au mouvement de contestation «Petrocaribe Challenge» lancé sur les réseaux sociaux, a l’espoir que l'argent reviennent un jour au peuple haïtien. 10/06/2019 - par Amélie Baron Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.