GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le Canada annonce la fin du plastique à usage unique

    media Les sacs plastiques ne seront bientôt plus qu'un souvenir pour les Canadiens. REUTERS/Lucas Jackson/File Photo

    Après l’Union européenne en mars, c’est au tour du Canada de bannir l’usage du plastique unique dans deux ans. Il faut dire que les habitants de ce pays sont parmi les plus gros pollueurs pour ce type de matière dans le monde industrialisé. Cette interdiction va surtout toucher les sacs en plastique, ainsi que les couverts ou encore la vaisselle jetable.

    Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas

    Justin Trudeau avait choisi le décor d’un beau lac pour annoncer d’ici deux ans l’interdiction du plastique à usage unique. Le Premier ministre canadien vise aussi l’industrie agroalimentaire dans son plan : « Une compagnie de boissons gazeuses - par exemple - va devoir avoir un plan pour que le recyclage de ces bouteilles qu’elle utilise soit fait à travers le pays. »

    Plan assez vague

    Pour l’instant, le plan demeure assez vague sur les contraintes auxquelles devront se plier les entreprises qui vendent leurs produits dans des emballages de plastique. Une première étape pourrait consister à inscrire certains plastiques sur la liste des déchets toxiques gérée par la loi sur l’environnement.

    Moins de 10% recyclés

    Une province canadienne, la Colombie-Britannique, exige déjà l’industrie à prendre en charge le recyclage effectué par les citoyens sous le principe du producteur-payeur. Dans d’autres provinces, certaines municipalités ne financent plus la collecte de matières recyclables, faute de débouchés suffisants. Pour l’instant, moins de 10% du plastique canadien est recyclé sur place.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.