GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: l'échec du programme de logement social

    media Le gouvernement a construit huit complexes. Deux ont déjà été démolis, un a été évacué et les cinq autres se sont détériorés. Caracas, le 10 mai 2019. ©RFI/Hugo Passarello Luna

    Lancé en 2011 par Hugo Chavez, un vaste plan de construction de logements sociaux promettait de construire trois millions de maisons en neuf ans. Qu'en est-il huit ans plus tard ? Reportage en images.

    De notre correspondant,

    « Nous étions en train de dîner et nous avons entendu un bruit comme le craquement d'un biscuit », dit Angie, une fillette de 10 ans qui vit à Petare, un quartier pauvre près de Caracas. « Quand nous sommes allés voir, c'était le mur de notre pièce qui se brisait », explique-t-elle. Sa chambre glissait lentement vers le bas comme la colline.

    L'appartement de la famille d'Angie fait partie de « Misión Vivienda », le vaste plan de construction de logements sociaux pour les personnes à faible revenu qu'Hugo Chávez avait lancé en 2011. Il promettait de construire 3 000 000 de maisons en neuf ans.

    Huit ans plus tard, qu'est-il arrivé à ce programme qui a coûté 95 milliards de dollars, selon la Chambre vénézuélienne de la construction ? Nicolas Maduro assure que 2 600 000 maisons ont été livrées, ce qui donne presque une maison par minute au cours des huit dernières années. Les ONG qui suivent le programme estiment, elles, le nombre de logements à un peu plus de 116 000. Le site du ministère du Logement affirme avoir construit plus de 25 000 maisons entre le 15 mai et le 4 juin 2019, en à peine trois semaines.

    Des coûts de construction élevés

    Chaque maison a coûté environ 82 000 dollars selon la Chambre vénézuélienne de la construction, un prix de construction supérieur à la moyenne.

    Et pourtant, dans certains quartiers de Caracas, comme le bidonville de Petare, ces bâtiments s'effondrent parce qu'ils ont été construits sur les pentes de collines inadaptées. Ces régions éloignées font l'objet d'activités criminelles, étant donné que la police n'y va jamais. Les maladies sont des épidémies dues au manque d'accès à l'eau potable et à la difficulté d'accéder aux hôpitaux parce que les routes se sont effondrées sous l'effet de la pluie.

    Des conditions de vie déplorables

    La situation n'est pas très différente à Ciudad Caribia, une ville qui fait partie du rêve socialiste utopique d'Hugo Chavez. En 2006, l'hélicoptère transportant l´ancien président a dû atterrir sur des montagnes en dehors de Caracas pour des raisons techniques. C'est sur ces sommets, à 20 km de la ville et au milieu d'un parc national, que Chavez fonda sa ville utopique. Il pensait y accueillir 100 000 habitants. Aujourd'hui, la cité héberge 10 000 personnes qui n'ont accès à l'eau courante que trois jours par semaine. Le supermarché du gouvernement local est complètement vide, comme la boulangerie d'État.

    Seulement la moitié des bus fonctionnent pour emmener les gens à Caracas, où ils travaillent. Les ambulances sont inexistantes et l'hôpital le plus proche est à 30 minutes pour ceux qui peuvent se déplacer en voiture.

    Cliquez pour agrandir
    Ciudad Caribia est une ville entièrement construite pour fournir des logements sociaux aux Vénézuéliens à faibles revenus. Située à 20 km de Caracas, elle a été fondée en 2006 par Hugo Chávez.10 000 Vénézuéliens y vivent selon le recensement de 2014. ©RFI/Hugo Passarello Luna
    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.