GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Donald Trump dévoile, malgré lui, un accord «secret» avec Mexico

    media Donald Trump assurait qu'une partie de l'accord sur l'immigration conclu avec le Mexique restait confidentielle et a nargué les journalistes en brandissant un document. Washington, le 11 juin 2019. Sarah Silbiger/Bloomberg via Getty Images

    Donald Trump a dévoilé, à son insu, une partie de l’accord sur l’immigration avec le Mexique. Narguant les journalistes, le milliardaire américain a brandi face à eux une page de ce texte précisant bien qu’il était confidentiel. C’était sans compter sur le super objectif d’un photographe de presse.

    Depuis le début de la semaine, Donald Trump ne cesse de le répéter : il a signé un accord sur l’immigration avec le Mexique. Mais pas la peine de chercher à en savoir davantage, précise la Maison Blanche : le « texte est secret ». De son côté, Mexico affirme n’avoir aucune information quant à un tel accord confidentiel, de quoi alimenter le scepticisme de la presse américaine qui revient alors à la charge. Le président américain est assailli de questions lors d’un point de presse.

    Il sort alors une feuille de la poche intérieure de son costume et la brandit à plusieurs reprises face aux journalistes certifiant que les termes de l’accord étaient écrits noir sur blanc sur ce bout de papier. Il n’en fallait pas plus pour le photographe du Washington Post qui immortalise le moment. Sous un soleil éclatant, les lignes du document apparaissent en filigrane.

    Très vite, elles sont déchiffrées mais ne révèlent rien d’extraordinaire. Il y est mentionné que les États-Unis feront le point sur les progrès enregistrés à la frontière sud d’ici 45 jours. Le Mexique avait déjà fait une déclaration similaire expliquant que s’il n’arrivait pas à endiguer le nombre de clandestins traversant son territoire pour se rendre aux États-Unis durant ce délai, l'accord pourra être revu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.