GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Equateur: «oui» au mariage homosexuel

    media A Guayaquil en Equateur, manifestation de joie à l'annonce de la décision de la Cour constitutionnelle d'autoriser le mariage homosexuel, le 12 juin 2019. Rodrigo BUENDIA / AFP

    En Equateur, la Cour constitutionnelle a approuvé mercredi 12 juin le mariage homosexuel. Cinq de ses 9 magistrats ont validé cette décision qui fait jurisprudence dans ce pays où la Constitution établit le mariage comme l'union entre un homme et une femme. 

    En Equateur, pays très catholique où le clerge exerce une grande influence et conservateur, la Cour constitutionnelle a approuvé le mariage entre personnes de même sexe. L'audience s'est déroulée à huis clos et cinq des neuf magistrats se sont déclarés favorables à cette évolution de la société équatorienne. 

    Les quatre juges qui s'y sont opposés ont considéré qu'une réforme constitutionnelle préalable était nécessaire puisque la Constitution en vigueur depuis 2008, établit le mariage comme l'union entre un homme et une femme.

    L'arrêt fait jurisprudence. Cela signifie qu'il est contraignant et que le mariage entre personnes de même sexe ne pourra désormais plus être refusé en Equateur. La fondation Pakta qui défend les couples de même sexe s'est réjoui de cette avancée pour les droits humains et souligné que la société équatorienne était désormais « plus juste qu'hier ». Aujourd'hui l'equateur est plus juste qu'hier, s'est félicité Christian Paul, avocat de la fondation qui accompagne une dizaine de couples en attente d'union.

    L'Equateur devient ainsi le quatrième pays d'Amérique latine à permettre de telles unions. L'Argentine les autorisent depuis juillet 2010, l'Uruguay, le Brésil et enfin la Colombie depuis 2016. La ville de Mexico avait été la pionnière, dès 2007, devenant en raison de son statut particulier, la première en Amérique latine à autoriser les unions civiles entre personnes du même sexe, avant de légaliser le mariage en 2009.

    Le mariage homosexuel est reconnu actuellement dans une trentaine de pays.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.