GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    À la Une: accusé de corruption, le président haïtien sort de son silence

    media Le président haïtien Jovenel Moïse a démenti les accusations de corruption. (photo d'illustration) REUTERS/Jeanty Junior Augustin

    C'est la première fois que Jovenel Moïse s'exprime publiquement depuis la publication, le 31 mai dernier, du deuxième rapport de la Cour supérieure des comptes sur le scandale PetroCaribe en Haïti. Les juges de la Cour accusent le chef de l'État d’avoir été au cœur d’un « stratagème de détournement de fonds » de l’aide vénézuélienne. Mais lors de la cérémonie du 24ème anniversaire de la Police nationale, le président a démenti les accusations de corruption. « Les personnes qui ont mal géré ou mal utilisé l’argent de l’État répondront devant la justice dans un procès juste, équitable et sans persécution politique », a lancé le président dans son discours prononcé en créole.

    Cependant, Jovenel Moïse est loin d'avoir convaincu. « En Haïti, les décideurs croient pouvoir indéfiniment faire les malins », dénonce le quotidien Le National. Pour le site Haïti Press Network, en appelant pour la énième fois au dialogue, Jovenel Moïse ne fait que « utiliser le mot de passe de la [communauté] internationale pour préserver son mandat constitutionnel ».

    Avis partagé par l’éditorialiste du National : le président « qui ne rate jamais l’occasion de prêcher l’évangile du dialogue a souvent trouvé un moyen d’ignorer » les autres. Mais « les ruses pour sauver un mandat ne pourront pas passer sous silence les torts faits à la nation par ceux qui dilapident les fonds publics ».

    De nombreux commentateurs s’inquiètent de la division de l’opposition. « L’opposition plurielle ou hétéroclite ne serait-elle finalement pas le meilleur soutien de Jovenel Moïse ? » s’interroge par exemple Alterpresse. Et le site haïtien d’information en ligne, Loop, de conclure : « Nous constatons tous la fin d’un cycle et le délitement d’un régime politique post-dictature inefficace »

    Le mouvement citoyen anti-corruption ne manque pas d’idées

    Pour réclamer justice dans le scandale PetroCaribe et pour demander aussi la démission du président, les PetroChallengers appellent ce mercredi 13 juin à un rassemblement. Objectif : faire sept fois le tour du palais présidentiel, annonce Le Nouvelliste. Le Miami Herald parle, quant à lui, d’un nouveau hashtag sur Twitter : #UnfollowJovenelMoïse a été lancé ce mardi 12 juin par les PetroChallengers. « En une journée, le président a perdu plus de 10 000 followers »

    Guatemala : à quatre jours des élections générales, le procureur du tribunal électoral a quitté le pays en raison de menaces

    Au Guatemala, plus de huit millions d’électeurs doivent élire ce dimanche 15 juin un nouveau président, 160 députés et 340 maires. Mais ce mercredi, à seulement quatre jours de ces scrutins, le procureur du tribunal électoral a quitté le pays avec sa famille. Oscar Schaad a demandé à pouvoir s’absenter du Guatemala pendant trois mois en raison de menaces précises, a déclaré la procureure générale. « Une enquête sur les menaces proférées à son encontre a été ouverte, un magistrat par intérim a été désigné pour le remplacer », rapporte le journal Republica.

    Aux yeux de nombreux observateurs, le départ d’Oscar Schaad un très mauvais signe. Le chef de la mission d'observation électorale de l’Organisation des États américains condamne avec véhémence « les menaces de mort » dont le procureur a été la cible. Dans les colonnes de Prensa Libre, Luis Guillermo Solis réclame la garantie que plusieurs enquêtes lancées par Oscar Schaad et qui portaient sur le financement des campagnes électorales se poursuivent.

    Le journal La Hora voit dans le départ d’Oscar Schaad le « retour à la longue tradition d’impunité, en particulier dans les affaires de corruption, tout comme l’utilisation de ressources d’État pour l’achat de voix en faveur du parti officiel ».

    Équateur : la Cour constitutionnelle approuve mariage homosexuel

    En Équateur, un sujet fait la Une de presque tous les journaux ce mercredi : le mariage homosexuel, appelé en Équateur « mariage égalitaire ». Il a été approuvé ce mardi 12 juin par 5 des 9 juges de la Cour constitutionnelle.

    « Un tournant, s’exclame El Telégrafo. Notre pays devient ainsi le septième État du continent américain à légaliser l’union de deux personnes du même sexe » Le quotidien El Universo note en Une que la décision de la Cour constitutionnelle « entrera en vigueur dès qu’elle sera publiée au journal officiel ». C'est maintenant au tour de « l’Assemblée de réformer le Code civil afin que les droits de ces nouveaux couples soient garantis », souligne de son côté La Hora.

    Mexique : découverte d’un possible enregistrement de Frida Kahlo

    « Une archive sonore surprise a été présentée hier par la Phonothèque nationale mexicaine », rapporte La Vanguardia. Cette voix pourrait être celle de la célèbre artiste mexicaine Frida Kahlo. L’enregistrement provient des archives d’Alvaro Gálvez y Fuentes, l’un des animateurs vedettes de « l’âge d’or » de la radio mexicaine, explique le journal. « On connaissait ses peintures, ses objets, ses robes colorées et une multitude de photos d’elle, mais on ne connaissait pas sa voix », écrit El Commercio, enthousiaste.

    Pour savoir s’il s’agit vraiment de la voix de Frida Kahlo, « l’enquête se poursuit, note La Vanguardia. L’enregistrement sera notamment présenté à ceux qui connaissaient l’artiste, par exemple Guadalupe Rivera Marín, la fille du peintre Diego Rivera, qui fut le mari de Frida Kahlo ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.