GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Jour de grève au Brésil, où Bolsonaro débarque encore un ministre

    media São Paulo, le 14 juin 2019: les grilles du métro de la capitale des affaires du Brésil sont fermées en ce jour de grève générale contre la politique économique et sociale de Jaïr Bolsonaro. REUTERS/Nacho Doce

    Jour de grève générale au Brésil ce vendredi 14 juin contre le gouvernement d’extrême droite de Jair Bolsonaro, sur fond d’instabilité politique. Le président vient en effet de démettre un troisième ministre en moins de six mois.

    De nombreuses perturbations sont attendues dans les transports pour cette première journée de grève générale contre le gouvernement de Jair Bolsonaro, rapporte notre correspondant à São Paulo, Martin Bernard. Des centaines de villes et d'agglomérations brésiliennes s'attendent à une journée de galère. Pas d'avion ou des retards à rallonge dans les aéroports et les ports. Les chauffeurs routiers ont annoncé qu'ils bloqueraient les routes.

    Plusieurs manifestations sont également prévues ce vendredi dans tout le pays pour protester contre la réforme des retraites, qui est actuellement en débat à la Chambre des députés. Les caisses de l'Etat sont vides, alors pour faire rentrer de l'argent, le gouvernement entend repousser l'âge de départ à la retraite : 65 ans pour les hommes, 62 ans pour les femmes. La durée minimale des cotisations devrait être fixée à 40 ans.

    Les syndicats craignent que les plus pauvres paient les pots cassés de la réforme. Elu notamment grâce aux voix des retraités, le président Bolsonaro est embarrassé. Il a en partie désavoué son ministre de l'Economie, principal architecte de cette réforme.

    Autre sujet de tension, les coupes budgétaires dans l'éducation ont jeté des centaines de milliers de Brésiliens dans la rue en mai dernier.

    Les grévistes vont également réclamer la libération de l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, en prison depuis plus d’un an, alors que de récentes révélations du site d'investigation Intercept ont mis en cause l'impartialité de la justice.

    Un nouveau ministre éjecté du gouvernement

    Ce mouvement intervient alors que la popularité du gouvernement est en baisse, et que le président Jair Bolsonaro vient de renvoyer un troisième ministre en moins de six mois. Le général Santos Cruz, qui tentait de freiner les ardeurs des radicaux qui gravitent dans l’entourage de Jair Bolsonaro, a été remplacé au poste de secrétaire du gouvernement.

    Un autre militaire, le général Luiz Eduardo Ramos, prend la relève. Les militaires qui occupent un tiers des portefeuilles ministériels et font figure de modérés au sein du gouvernement brésilien. Le président Bolsonra a d'ailleurs exclu de l'application de la réforme des retraites l'armée, son plus grand soutien.

    ► À lire aussi : La demande de libération de Lula reportée, Moro dans la tourmente

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.