GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Grève et manifestations au Brésil contre la réforme des retraites

    media Des manifestants brandissent une pancarte à l'effigie de Jair Bolsonaro, à Rio de Janeiro, le 14 juin 2019. REUTERS/Pilar Olivares

    Des défilés ont eu lieu dans une centaine de grandes villes brésiliennes, vendredi 14 juin, paralysant parfois les transports publics, comme à São Paulo. Les manifestants protestent contre le projet de réforme des retraites et les coupes budgétaires dans l’éducation.

    Avec notre correspondante à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

    15 mai, 30 mai, puis 14 juin… Rossino de Castro défile à chaque manifestation contre le gouvernement de Jair Bolsonaro, en fonction depuis six mois. Comme beaucoup de Brésiliens, il a commencé à travailler à l’âge de 14 ans, souvent sans être déclaré. Aujourd’hui, il en a 64 et n’a pas assez cotisé pour prendre sa retraite. « La réforme des retraites est en train d’achever les plus pauvres, fustige-t-il. Je me sens comme un citoyen sans État. »

    Dans le cortège, une mère tient ses deux filles par la main. « Parce qu’on veut les droits de l’éducation », explique l'une d'elles. Les filles de Tenkadora Pinho ont voulu défiler avec elle contre les coupes budgétaires dans le domaine de l’éducation. « Je pense que c’est important que mes filles aient conscience que nous vivons dans un pays plein d’inégalités où nos droits fondamentaux ne sont pas garantis et il faut lutter pour ça », explique-t-elle.

    Certains manifestants réclament aussi la libération de l’ancien président Lula, une semaine après des révélations mettant en cause l’impartialité de la justice. Pour Luiz Fonseca, le gouvernement de Jair Bolsonaro va imploser. « Nous sommes vraiment au bord d’un chaos social. Pas seulement à cause du chômage, de la situation économique, des coupes budgétaires dramatiques faites par ce gouvernement, mais aussi parce qu’il encourage la violence contre les minorités », estime-t-il.

    À Rio, la marche, moins suivie que les deux précédentes, a été marquée, à la fin, par des affrontements entre policiers et manifestants. Des échauffourées ont également éclatées à Sao Paulo, la première ville du Brésil, où s'ouvrait dans la soirée la Copa America de football.

    Les manifestants défilent pour protester contre la réforme des retraites voulue par le président Bolsonaro, le 14 juin 2019 à Sao Paulo. REUTERS/Nacho Doce
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.