GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le Pérou impose un visa aux ressortissants vénézuéliens

    media Les arrivées de Vénézuéliens ont plus que triplé ces derniers jours au poste-frontière de Tumbes, au Pérou. REUTERS/Guadalupe Pardo

    À partir de ce samedi 15 juin, les ressortissants vénézuéliens ne pourront pas se rendre au Pérou sans visa. Environ 800 000 d'entre eux s'y sont installés. Lima avance des problèmes de sécurité pour justifier ce durcissement des conditions d'accueil.

    Dès ce samedi, les Vénézuéliens devront se présenter dans un consulat pour obtenir un visa humanitaire. Ils pourront le faire dans leur pays, mais aussi en Colombie ou en Équateur, les deux pays qu'ils traversent habituellement pour se rendre au Pérou.

    Lima exige aussi désormais un passeport, un document très cher et très difficile à obtenir au Venezuela. Une nécessité, insiste le président Martin Vizcarra : « Oui, nous ouvrons les bras aux migrants, comme le Pérou l'a toujours fait, mais maintenant nous devons être rigoureux quant au contrôle des personnes qui entrent. Et nous le serons. »

    Selon la police péruvienne, le nombre de Vénézuéliens arrêtés pour des faits de délinquance est en augmentation, ce qui a suscité un vent de xénophobie. Pour Jackson Malave, qui a aidé de nombreux migrants à fuir le Venezuela, le contrôle doit être renforcé. Mais le préavis était trop court, ce qui a précipité des milliers de familles sur les routes.

    « Les gens ont eu moins de deux semaines pour quitter le Venezuela au plus vite et se précipiter au Pérou. Cela a aussi beaucoup affecté ceux qui veulent aller au Chili, en Argentine, en Uruguay, en passant par le Pérou. L'Équateur a mis en place une mesure similaire, mais il a donné un mois de préavis et puis un droit de transit pour continuer vers d'autres pays comme le Pérou », remarque Jackson Malave.

    Les arrivées de Vénézuéliens ont plus que triplé ces derniers jours au poste-frontière péruvien de Tumbes. Le Pérou est à ce jour le deuxième pays d'accueil des migrants vénézuéliens, après la Colombie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.