GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    États-Unis: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial»

    media La condamnation à mort de Curtis Flowers a été annulée au bout de six procès par la Cour suprême des Etats-Unis. AFP

    La Cour suprême des États-Unis a annulé la condamnation à un mort d’un homme jugé six fois pour le même crime dont il se disait innocent. Les juges ne se sont pas prononcés sur la culpabilité de ce détenu afro-américain. Ils ont simplement annulé le dernier verdict prononcé contre lui car pendant le procès, les Noirs avaient systématiquement été écartés lors de la sélection du jury.

    Avec notre correspondante à WashingtonAnne Corpet

    L’affaire se déroule dans le Mississippi, un État du sud des États-Unis marqué par son passé esclavagiste et par la ségrégation raciale. Curtis Flowers, qui a toujours nié être l’auteur du quadruple meurtre qu’on lui reproche, a été jugé à six reprises pour ces faits.

    Les trois premiers jurys l’ont reconnu coupable, mais les procès ont été annulés pour vice de procédure. Les deux procès suivants n’ont pas abouti faute de consensus parmi les jurés. Au cours de son sixième passage devant la justice, il a finalement été condamné à la peine capitale.

    Jurés noirs écartés

    Mais en raison d’un biais racial dans la sélection des jurés, la plus haute instance judiciaire du pays vient d’annuler ce verdict. Au cours des six procès combinés, l’État du Mississippi a écarté 41 des 42 Afro-américains qui devaient statuer sur le sort de Curtis Flowers. La Cour suprême souligne également que lors du dernier procès, 145 questions ont été posées aux Afro-américains écartés, contre 12 aux Blancs sélectionnés.

    Aux États-Unis, où les juges et les procureurs sont désignés par les habitants, le même magistrat représente l’État dans cette affaire depuis le début. Malgré ses défaillances pointées par la Cour suprême, ce procureur pourrait très bien décider de convoquer Curtis Flowers pour le juger une septième fois.

    ►À lire aussi : Les six procès de Curtis Flowers devant la Cour suprême américaine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.