GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: indignation après la mort d'un soldat sous la torture

    media L'opposant Juan Guaido (photo), président par intérim autoproclamé, a appelé les militaires vénézuéliens à tourner le dos à Nicolas Maduro. REUTERS/Manaure Quintero

    Au Venezuela, le décès ce 29 juin d'un soldat des suites d'actes de torture suscite une vive émotion dans le pays comme à l'étranger. Le capitaine de corvette Rafael Acosta Arevalo avait été détenu pendant quelques jours par la Direction du contre-espionnage militaire.

    Le capitaine de corvette Rafael Acosta faisait partie d'un groupe de 13 personnes arrêtées la semaine dernière au Venezuela. Le 27 juin, les autorités les avaient accusées d'être impliquées dans un projet de coup d'Etat avorté contre le président Nicolas Maduro. Le lendemain, le capitaine Acosta a été présenté devant un tribunal militaire. Il se trouvait alors en fauteuil roulant et présentait de graves signes de torture.

    Son décès, ce samedi 29 juin, a été confirmé par son avocat. Maître Alonso Medina a dénoncé la mort de son client en détention, conséquence, selon lui, « d'actes de torture sauvage dont le capitaine Acosta a été victime ».

    « Assassinat »

    Le secrétaire général de l'Organisation des États américains a condamné un « assassinat ». Le président de l'Assemblée nationale vénézuélienne, Juan Guaido, parle lui d'un « fait abominable ». Le leader de l'opposition, reconnu comme chef d'Etat par intérim par une cinquantaine de pays, s'est de nouveau adressé aux militaires vénézuéliens.

    Juan Guaido les a appelés à ne pas rester indifférents et à tourner le dos à Nicolas Maduro. Sans se prononcer sur les accusations de torture, le procureur général du Venezuela, un proche du régime chaviste, a promis l'ouverture d'une enquête.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.