GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Reconnaissance faciale en France: la Cnil dit oui à l'expérimentation mais dans un cadre strict
    • L'Irak «ne sera plus le même» après la contestation (ayatollah Sistani)
    • La justice française remet en liberté Vincenzo Vecchi, réclamé par les autorités italiennes
    • Pékin accuse Londres de «jeter de l'huile sur le feu» après l'agression d'une ministre hongkongaise
    • Chutes de neige en France: 300 000 foyers privés d'électricité dans quatre départements (Enedis)
    • Le président lituanien gracie deux espions russes (officiel)
    • Chili: près de 200 manifestants éborgnés par les forces de l'ordre depuis le début de la crise sociale (INDH)
    • Chili: le Parlement convoque un référendum afin de réviser la Constitution de Pinochet (officiel)
    Amériques

    États-Unis: Donald Trump révolutionne la fête nationale du 4 juillet

    media Un véhicule de combat Bradley est mis en place le 3 juillet 2019 au Lincoln Memorial en prévision des célébrations de la fête nationale du 4 juillet, comme le veut le président Trump pour souligner la puissance militaire américaine. REUTERS/Jim Bourg

    Donald Trump révolutionne la fête nationale américaine. Le président entend se placer au centre d’un événement traditionnellement censé célébrer l’unité du pays. Donald Trump prévoit de faire un discours sur les marches du Lincoln Memorial et fait venir des tanks dans les rues de la capitale fédérale. Ce qui suscite des grincements de dents.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Des chars d’assaut dans les rues, des avions de combat dans le ciel, et un discours du président à l’endroit même où Martin Luther King avait enflammé la foule avec son célèbre « I had a dream ».

    Le programme de la fête de l’indépendance tranche avec le déroulé habituel de la journée, qui s’étire normalement dans un esprit bon enfant autour des fanfares et des feux d’artifice, sans aucune intervention politique.

    Dans un tweet ce mercredi, Donald Trump promet un 4 juillet « vraiment grand », « Ce sera le spectacle de toute une vie ! », écrit -il.

    Mais Donald Trump a été fasciné par le défilé du 14 juillet auquel il a assisté en 2017 et entend apparaître comme le grand ordonnateur d’une journée exceptionnelle. Quitte à piocher 2,5 millions de dollars dans le budget des parcs nationaux et susciter la colère des démocrates.

    Julian Castro, candidat aux primaires et ancien ministre de Barack Obama, réagit : « Il dépense cet argent pour gonfler son ego avec une parade qui tourne essentiellement autour de lui, et offre des tickets d’entrée aux plus gros donateurs du Parti républicain. Quelle perte d’argent ».

    Des contre-manifestations auront lieu. Le ballon Baby Trump devrait flotter au-dessus de Washington. Mais pas au-dessus du Mall, et le président ne pourra pas l’apercevoir.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.