GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    L'ambassadeur britannique à Washington juge l’administration Trump «inepte»

    media Kim Darroch, ambassadeur du Royaume-Uni aux États-Unis, lors d'une interview accordée à Bloomberg Television à New York, le 18 mai 2018. Victor J. Blue/Bloomberg via Getty Images

    « L'administration de Donald Trump dysfonctionne ! » Un constat largement partagé, mais quand c’est l’ambassadeur britannique à Washington qui le dit dans des mémos et des rapports qui ont fuité dans la presse britannique, cela devient un grave incident diplomatique.

    L’ambassadeur britannique aux États-Unis, Kim Darroch, selon des câbles diplomatiques qui ont fuité dans le Mail on Sunday et qui ont été repris par toute la presse britannique, prédit que la présidence Trump risque de « s'écraser en flammes » et de « s'achever dans la disgrâce ».

    « Nous ne pensons pas que cette administration va devenir plus normale, moins dysfonctionnelle, moins imprévisible, moins divisée, moins maladroite et inepte diplomatiquement », écrit Kim Darroch dans un de ses messages.

    Le président américain serait « instable » et « incompétent » ajoute-t-il. Kim Darroch a 65 ans, c'est un des diplomates les plus expérimentés à Washington, où il est en poste depuis 2016.

    Dans un de ses messages datés du 22 juin, il critique la politique du président américain sur l'Iran qui lui fait craindre un conflit armé : Donald Trump aurait des positions « incohérentes » et « chaotiques » à ce sujet.

    Le ministère britannique des Affaires étrangères n'a pas contesté la véracité de ces mémos diplomatiques qui selon le Mail on Sunday ont vraisemblablement été divulgués par un fonctionnaire. « Les Britanniques sont en droit d'attendre que nos ambassadeurs donnent à nos ministres des évaluations honnêtes sur les politiques de leur pays », a indiqué une porte-parole du ministère. « Leurs vues ne sont pas nécessairement celles de nos ministres ou de notre gouvernement. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.