GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Turquie confirme le retrait de combattants kurdes d'une ville syrienne frontalière (ministère)
    • Mondial de rugby: l’Afrique du Sud bat le Japon et file en demi-finale
    • Syrie: un convoi de blessés et de combattants kurdes quitte une ville assiégée (AFP)
    • Élections en France: le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau veut interdire les «listes communautaristes» (Journal du Dimanche)
    Amériques

    Poursuivi pour proxénétisme sur mineures, Epstein fragilise un ministre de Trump

    media Le secrétaire américain au Travail Alexander Acosta en conférence de presse sur son rôle dans l'affaire Epstein, le 18 juillet 2019 à Washington. REUTERS/Leah Millis

    Ce jeudi 11 juillet, Jeffrey Epstein va tenter d’obtenir sa libération sous caution jusqu’à son procès. Il est peu probable que le milliardaire américain, inculpé pour exploitation sexuelle de mineures et détenu depuis le début de la semaine, obtienne cette faveur. Une nouvelle victime présumée a témoigné mercredi. Cette grave affaire fragilise le secrétaire au Travail du cabinet Trump, qui s'est exprimé mercredi.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    Mis en difficulté pour sa gestion de l’affaire Jeffrey Epstein il y a plus de dix ans, le secrétaire américain au Travail a tenu une conférence de presse mercredi. Alexander Acosta, qui était à l'époque des faits procureur de Floride, avait négocié un plaider coupable avec le milliardaire, lui évitant un procès.

    Pendant plus d’une heure, le ministre de Donald Trump a expliqué mercredi avoir tout fait en 2008 pour défendre l’intérêt des victimes de Jeffrey Epstein. Selon Alexander Acosta, le plaider coupable était la seule manière d’être sûr qu’il aille en prison.

    « Il a une grande différence entre avoir suffisamment de preuves pour se lancer dans un procès, et avoir suffisamment de preuves pour être confiant dans l’issue de ce procès. Je suis ici pour dire que nous avons fait ce que nous avons fait parce que nous voulions qu’Epstein aille en prison », a-t-il expliqué.

    « Il devait aller en prison, insiste Alexander Acosta. Et c’était notre but. Ce que les victimes ont vécu, ce qu’elles continuent de vivre, est horrible. Nous essayions de faire ce qui était juste pour ces victimes. »

    À la suite du plaider coupable, Jeffrey Epstein est bien allé en prison, mais n’a purgé que 13 des 18 mois prévus. Et il était autorisé à se rendre au travail pendant la journée.

    Les appels à sa démission se multiplient dans les rangs démocrates, qui l’accusent d’avoir protégé un prédateur sexuel. Le secrétaire au Travail a refusé d’exprimer des excuses à l’égard des victimes. Il assure par ailleurs avoir toujours le soutien du président.

    Mercredi, une nouvelle victime présumée s'est manifestée. Dans un entretien accordé à la chaîne NBC, Jennifer Araoz a raconté avoir été recrutée pour masser le milliardaire et avoir été ensuite violée. Elle avait alors 15 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.