GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Le dossier migratoire au centre de la rencontre entre Ebrard et Pompeo

    media Les demandeurs d'asile, comme ici à Tijuana, près de la frontière entre Mexique et États-Unis, le 20 juillet 2019, seront au centre des discussions de ce dimanche. REUTERS/Carlos Jasso

    Le secrétaire d'État américain est attendu ce dimanche à Mexico. Il y rencontrera son homologue Marcelo Ebrard pour évoquer notamment le thème migratoire et le Plan de développement pour l’Amérique centrale. Ce au moment où Washington durcit sa politique vis-à-vis des migrants demandeurs d’asile.

    La rencontre entre Mike Pompeo va permettre de dresser un bilan intermédiaire des mesures migratoires prises par le Mexique. Et cela, en application de l’accord du 7 juin 2019 qui avait permis d’éviter l’imposition par Washington de taxes douanières sur les produits mexicains.

    Pour le gouvernement de Lopez Obrador, le bilan est positif. Car en déployant plus de 20 000 gardes nationaux sur ses frontières nord et sud, il a réussi à réduire le flux migratoire. À la satisfaction du gouvernement américain.

    Mais là où le bât blesse, c’est que les États-Unis ont annoncé la fermeture de leur frontière aux demandeurs d’asile, les obligeant à présenter leur requête auprès des autorités mexicaines. Marcelo Ebrard devrait réitérer à Mike Pompeo qu’il rejette cette décision unilatérale qui convertit de facto le Mexique en un « tiers pays sûr ». 

    Le chef de la diplomatie mexicaine en profitera aussi pour demander aux États-Unis de participer à hauteur de deux milliards de dollars à la mise en œuvre du Plan de développement pour l’Amérique centrale. Une espèce de Plan Marshall visant à créer les conditions socio-économiques qui empêchent les Centraméricains de fuir leur pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.