GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Taxe Gafa: Trump dénonce la «stupidité» de Macron et menace le vin français

    media Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington, ce vendredi 26 juillet 2019. REUTERS/Leah Millis

    Aux États-Unis, Donald Trump a une nouvelle cible : le vin français. Après la mise en place le 11 juillet dernier par le gouvernement français d’une taxe sur les géants américains du secteur des hautes technologies (Google, Apple, Facebook et Amazon), le président américain a lancé ce vendredi des menaces en des termes pas très diplomatiques.

    Avec notre correspondant à Houston, Thomas Harms

    Dans un tweet, Donald Trump dénonce d’abord « la stupidité » d’Emmanuel Macron qui a décidé d’imposer une taxe numérique aux grandes entreprises technologiques américaines.

    Et la menace de représailles suit : « J'ai toujours dit que le vin américain était meilleur que le vin français ». Certes Donald Trump ne boit pas d’alcool, son expertise peut donc être mise en doute.

    Pour autant, il est proche de l’industrie viticole de son pays. Donald Trump ne cesse de vanter le vignoble que possède son fils Eric en Virginie. Et le mois dernier, des producteurs de vin de Californie se seraient plaints auprès de lui des taxes que leur inflige la France. Des taxes plus élevées que celles imposées sur les bouteilles françaises aux États-Unis.

    Le président américain avait alors répondu que « face à cette injustice, il allait faire quelque chose ». Mais ces représailles qui sont pour l’instant toujours à l’étude ne seraient pas uniquement symboliques pour les viticulteurs de l’Hexagone. Sur les 9 milliards d’euros de vin français exportés l’an dernier, un tiers l’a été aux États unis.

    À lire aussi : Donald Trump a-t-il raison de vouloir surtaxer le vin français?

    Des négociations sont en cours au sein de l'OCDE autour de cette question des taxes sur les nouvelles technologies. Outre la France, d’autres pays européens étudient la possibilité de taxer les géants du numérique, comme l’Italie, l’Espagne, l’Autriche ou encore le Royaume-Uni.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.