GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Carlos Ghosn accuse les procureurs d'actions illégales, demande «l'annulation des poursuites»
    Amériques

    Chili: un incident dans un port provoque une marée noire en Patagonie

    media Suite à un incident, 40 000 litres d'hydrocarbures se sont deversés dans le port d'une petite île de Patagonie. Chilean Navy/Handout via REUTERS

    Un incident dans le port d'une grande entreprise minière au Chili a provoqué une marée noire en Patagonie. 40 000 litres de pétrole se sont déversés dans le port d'une petite île isolée, dans le sud du pays. Les associations de défense de l'environnement s'inquiètent des conséquences possibles pour les animaux marins, dans une zone à la biodiversité riche et fragile.

    Avec notre correspondante à Santiago, Justine Fontaine

    L'île touchée par cette marée noire, Isla Guarello, se trouve au-delà des cinquantièmes hurlants, ces latitudes tant redoutées par les navigateurs, à cause des vents violents et de la houle qui y sévissent toute l'année.

    Seule activité sur l'île : une mine de calcaire, la plus australe au monde, qui est opérée par CAP, une grande entreprise minière chilienne spécialisée dans l'acier. Pour approvisionner cette mine en énergie, un bateau chargé de diesel se rendait dans le port de l'île ce samedi 27 juillet. C'est à ce moment-là qu'un incident s'est produit et a provoqué la fuite de 40 000 litres d'hydrocarbures dans l'eau.

    D'après les autorités locales, des bouées ont été installées pour circonscrire la nappe de pétrole, et dimanche soir deux navires de la marine militaire chilienne étaient en route vers les lieux, pour tenter de limiter au maximum les effets de cette marée noire.

    La biodiversité mise en danger

    Mais la communauté indigène locale kawesqar, dont la culture est intimement liée à l'océan, s'inquiète déjà des conséquences de la catastrophe. L'ONG Greenpeace elle affirme que la biodiversité du secteur risque d'être mise en danger. Elle craint notamment pour la santé des baleines et des dauphins qui viennent s'alimenter dans cette région aux eaux froides et poissonneuses.

    Une enquête a été ouverte par la justice chilienne pour établir les causes et les responsabilités de cette marée noire.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.