GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Hausse de la production de cocaïne en Colombie en 2018

    media Un producteur de coca travaille dans son champ dans une zone rurale de Policarpa, département de Narino, en Colombie, le 15 janvier 2017. La Colombie est le premier producteur mondial de cocaïne. AFP/Luis Robayo

    La production de cocaïne prospère toujours en Colombie, le plus gros pays producteur de cette drogue. Selon un rapport de l’ONU, la production a de nouveau augmenté en 2018. C’est un coup dur pour le président Ivan Duque qui a fait lutte contre les trafiquants de drogue l’une de ses priorités.

    La Colombie a produit 1 120 tonnes de cocaïne l’an dernier soit une hausse de 5,9% par rapport à 2017. Selon le rapport de l’ONU, cette augmentation est due à un meilleur rendement des plants de coca qui se trouvent à leur période de maturité et de meilleures techniques de culture.

    En effet, cette hausse de la production s’accompagne d’une baisse des plantations de coca en 2018, annoncée vendredi par l'ONUDC dans le cadre d'un évènement organisé au palais présidentiel colombien. Ces plantations sont passées de 171 000 hectares à 169 000, une baisse de 1,2%.

    Baisse des saisies

    Un autre phénomène souligné, le prix de la cocaïne a augmenté l’an dernier pour atteindre 1 300 euros le kilo et dans le même temps, les saisies dans le pays ont diminué légèrement. C’est une mauvaise passe pour le président colombien Ivan Duque, qui avec le soutien des États-Unis, souhaite de réduire de moitié la culture de coca et la production de cocaïne d’ici à la fin de 2023.

    D’ailleurs, sous la pression des Américains il cherche à reprendre les arrosages aériens de glyphosate, un désherbant qui détruit les plantations. Une méthode suspendue depuis 2015 par l'ancien chef de l'État en raison des dégâts sur la santé humaine et l'environnement.

    ►À lire aussi : Quel est le poids de la cocaïne dans la crise vénézuélienne ?

    Les trafiquants colombiens qui produisent près de 70% de la cocaïne mondiale écoulent la majeure partie de leur production en Amérique du Nord.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.