GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    • Éliminatoires CAN 2021 : le Gabon s’impose à domicile face à l’Angola lors de la deuxième journée (2-1)
    • Iran: la Maison Blanche condamne l'utilisation de la force contre les manifestants
    Amériques

    Pérou: suspension provisoire d'un projet de mine de cuivre controversé à Tia Maria

    media Manifestation tendue à Arequipa, le 22 juillet 2019, contre le projet de mine de cuivre Tia Maria. REUTERS/Diego Ramos

    Le gouvernement péruvien vient de suspendre pour 120 jours la licence de construction d'un projet de mine à ciel ouvert à Tia Maria (sud), qui devait produire 120 000 tonnes de cuivre chaque année.

    Avec notre correspondant dans la région,  Éric Samson

    Pour le gérant de la Société nationale de minerie, pétrole et énergie, Pablo de la Flor, la suspension de la licence de construction de la mine de cuivre de Tia Maria est « un signe négatif qui compliquera les investissements dans le secteur ».

    Ce polémique projet est rejeté depuis plus de dix ans par une bonne partie de la population locale. La tension montait depuis mi-juillet : les habitants de la province d’Islay avaient commencé par bloquer les routes principales puis un port local.

    Ils ont freiné quelque 330 millions d’euros d’exportations de quatre mines de cuivre locales. Les agriculteurs craignent que la future mine à ciel ouvert assêche et contamine les réserves d’eau de la vallée de Tambo.

    Des manifestations exprimant les mêmes craintes avaient provoqué la mort de six personnes et des centaines de blessés en 2011 et 2015.

    Un dilemne pour le gouvernement et le président Martin Vizcarra

    Pourtant, Southern Copper, filiale de la principale compagnie productrice de cuivre du Mexique, affirme que les ressources hydrauliques de la région seront protégées grâce à l’usage d’eau de mer dessalée, d’une ligne de train dédiée et d’une voie d’accès éloignée.

    Mais dans un pays où la pollution minière est massive, ces promesses n’ont pas convaincu et, face au blocage, le ministre de l’Énergie et des Mines Francisco Ismodes a préféré suspendre la licence de construction pendant 120 jours.

    Objectif : permettre une reprise du dialogue. Aujourd’hui, le gouvernement est embarrassé. Tía María représentait un investissement de 1,2 milliard d’euros, mais c’est aussi un risque politique potentiel.

    En 2015, ce sont les manifestations contre ce projet qui avaient provoqué une forte baisse de la popularité du président de l’époque, Ollanta Humala. En septembre 2015, le gouvernement avait déclaré l'état d'urgence dans six départements du sud du pays après des affrontements meurtriers entre la population locale et les forces de l'ordre autour de ce projet minier.

    ► À lire aussi : Les morts de la lutte contre l'accaparement des terres

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.