GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Crise économique en Argentine: le ministre des Finances jette l'éponge

    media Nicolas Dujovne, ministre des Finances de l'Argentine, lors d'une conférence de presse tenue aux réunions annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale en Indonésie le 12 octobre 2018. AFP/Goh Chai Hin

    Le ministre des Finances argentin a envoyé samedi sa lettre de démission au président Macri, à deux mois d'une élection présidentielle qui s'annonce compliquée pour lui après le désaveu des primaires et dans un climat économique très morose pour le pays.

    « Nous avons obtenu des réussites dans la réduction des déficits publics et de la dépense publique... mais, sans aucun doute nous avons commis des erreurs » Ce sont les mots du ministre argentin des Finances Nicolás Dujovne, dans sa lettre de démission adressée au président Macri.

    La lettre de démission de Nicolás Dujovne, ministre des Finances de Mauricio Macri, le 17 août 2019. lanacion.com.ar

    Un mea culpa qui apparait comme le point d’orgue d’une semaine très chaotique pour l’économie argentine, après le revers du président sortant aux primaires de son parti politique dimanche 11 août : les cours de la bourse et du peso n’ont pas cessé de chuter cette semaine, et l’agence de notation Standard and Poor a abaissé la note de la dette souveraine de l’Argentine.

    Pour tenter de rassurer ses électeurs à près de deux mois des élections, le président Macri a annoncé mercredi une série de mesures comme le gel du prix de l’essence,  ou la hausse du salaire minimum.

    Des mesures censées apporter du répit aux Argentins qui ont connu une inflation de 40% ces 12 derniers mois : Mais même après ces annonces, dans sa lettre le ministre démissionnaire Nicolás Dujovne se disait lui convaincu qu’une « rénovation significative dans le secteur économique » était nécessaire. Selon des médias argentins, Nicolás Dujovne aurait proposé sa démission au président Macri dès mardi dernier mais ce dernier a préféré d'abord annoncer son paquet de mesures destinées à soulager le portefeuille des classes moyennes.

     Hernán Lacunza prend le relais

    Nicolás Dujovne est remplacé par Hernán Lacunza, en charge du portefeuille de l'Economie dans le gouvernement de la province de Buenso Aires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.