GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Le Brésil va extrader l'assassin de l'idéologue de Pinochet au Chili

    media Le président brésilien Jair Bolsonaro, en compagnie de son homologue chilien Sebastian Pinera, en mars 2019 à Santiago. CLAUDIO REYES / AFP

    Le Chili a annoncé, lundi 19 août 2019, qu'il était parvenu à un accord avec le Brésil pour obtenir l'extradition d'un ancien guérillero chilien échappé de prison dans les années 1990. Mauricio Hernandez alias « Comandante Ramiro », qui avait fui au Brésil, y purgeait une autre peine de prison depuis le début des années 2000.

    Avec notre correspondante à Santiago,  Justine Fontaine

    Le Chili le réclamait depuis plus de 15 ans. Mauricio Hernandez pourrait être extradé dès cette semaine par le Brésil, où il avait été condamné pour avoir séquestré un chef d'entreprise au début des années 2000.

    L'affaire est de la plus haute importance pour la coalition de droite au pouvoir à Santiago, car l'ex-guérillero, surnommé « Comante Ramiro », a été reconnu coupable et condamné à perpétuité pour l'assassinat de Jaime Guzman.

    Cet homme politique, principal idéologue de la dictature du général Augusto Pinochet et fondateur d'un des principaux partis de droite, avait été tué en pleine rue en 1991, un an après le retour de la démocratie au Chili.

    Le « Comandante Ramiro » s'était ensuite échappé en hélicoptère de la prison de haute sécurité de Santiago, avant de fuir à l'étranger. Les autorités chiliennes n'ont pas indiqué quelle peine effective il devra purger une fois extradé.

    Mais son avocat affirme que laisser Mauricio Hernandez en prison pendant plus de 30 ans encore serait contraire aux traités internationaux signés par le Chili. Cela rendrait l'extradition du Brésil illégale, assure-t-il.

    ► À lire aussi : Le Chili conteste l'asile accordé par la France à un ex-guérillero

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.