GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: les feux de forêt en hausse de 83% par rapport à 2018

    media Beaucoup de départs de feux en Amazonie proviennent de défrichements pour augmenter la taille des terres cultivables. REUTERS/Bruno Kelly

    Entre janvier et août, 72 843 départs de feu ont été enregistrés dans le pays, contre 39 759 sur la totalité de l'année 2018, selon des chiffres de l'Institut national de recherche spatiale (INPE). L'Amazonie est particulièrement concernée.

    Cette augmentation fait suite à deux années consécutives de baisse et il s'agit d'un plus haut depuis 2013, selon l'INPE qui utilise des données par satellite actualisées en temps réel.

    Les incendies ont été les plus nombreux dans les États occupés en totalité ou partiellement par la forêt amazonienne. L'État le plus touché est le Mato Grosso (centre-ouest), avec 13 682 départs de feu, soit une hausse de 87 % par rapport à toute l'année 2018.

    Défrichements par brûlis

    Les feux en Amazonie sont notamment provoqués par les défrichements par brûlis utilisés pour transformer des aires forestières en zones de culture et d'élevage ou pour nettoyer des zones déjà déforestées, généralement pendant la saison sèche qui s'achève dans deux mois.

    ►À écouter aussi : Invité de la mi-journée - Brésil : « L'Amazonie est en train d'être remplacée par des cultures qui tuent les sols »

    « Ce à quoi nous assistons est la conséquence de l'augmentation de la déforestation révélée par les chiffres récents », analyse Ricardo Mello, du programme Amazonie du Fonds mondial pour la nature-Brésil.  

    Selon l'INPE, la déforestation en juillet a été quasiment quatre fois supérieure au même mois de 2018. Ces chiffres ont été remis en cause par le président d'extrême-droite, Jair Bolsonaro, féroce critique des politiques de protection de l'environnement, qui a limogé Ricardo Galvao, son président, l'accusant de mentir et de nuire à l'image du Brésil.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.