GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Pérou: les incendies en Amazonie inquiètent les populations

    media La déforestation de l'Amazonie a atteint au mois de mai 2019 un rythme sans précédent depuis dix ans (image d'illustration). Dado Galdieri/Bloomberg via Getty Images

    Au Pérou, les autorités se mobilisent pour tenter de tranquilliser la population inquiète de voir s’approcher les gigantesques incendies qui ravagent l’Amazonie au Brésil et en Bolivie. La bonne volonté est évidente mais les moyens restent limités.

    Avec notre correspondant dans la région, Éric Samson

    Dans la salle de contrôle du tout nouveau centre d’opérations des urgences nationales de la défense civile - construit grâce à la coopération chinoise - plusieurs militaires se penchent sur des images satellites. Devant les caméras de la télévision publique, le général Ricardo Ceijas, coordinateur du centre, se veut rassurant : « 362 km, c’est la distance entre notre frontière et l’incendie le plus proche. Les conditions de vent n’ont pas changé. Il faut donc tranquiliser la population et lui dire qu’il n’y a pas de danger. »

    « Surveiller de manière permanente »

    Un message repris par le ministre de la Défense, le général Jorge Moscoso : « Il n’y a pas de risque, il n’y a pas d’incendie actif en ce moment dans nos frontières qui mérite une réponse de l’Etat. Mais il est important d’indiquer que la capacité de ce centre d’opérations d’urgences nationales nous permet de surveiller la région amazonienne de facon permanente. »

    Moyens aériens dérisoires

    Surveiller, oui, car le Pérou dispose de son propre satellite d’observation terrestre, mais lutter contre d’éventuels incendies est une autre affaire au vu de la longueur de la frontière entre le Pérou, le Brésil et la Bolivie. L’état d’alerte a bien été déclaré dans la région, 200 gardes forestiers ont été mobilisés mais, côté moyens aériens, un seul hélicoptère anti-feu a été déployé dans la région de Madre de Dios. Si les incendies arrivent, les 10 000 litres d’eau qu’il peut transporter sembleraient soudain bien dérisoires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.