GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Trump annonce le départ de son ministre de l'Energie Rick Perry
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    Amériques

    Amazonie: la Bolivie finit par accepter l'aide internationale

    media Une vue aérienne d'un feu de forêt en Amazonie près de Robore, en Bolivie, le 25 août 2019. REUTERS/David Mercado

    Les feux continuent en Amazonie, et ce n’est pas seulement le Brésil qui brûle mais la Bolivie également, qui tente depuis plusieurs semaines de faire face au désastre. Des milliers de kilomètres carrés de forêt sont déjà partis en fumée, et les incendies ne semblent pas se calmer. Le pays vient de faire appel à l’aide internationale.

    Avec notre correspondante à La Paz, Alice Campaignolle

    Les vents soufflent toujours aussi fort dans l’est et le nord de la Bolivie, et les feux que les autorités pensaient maitrisés semblent s’être ravivés. Le président Evo Morales, il y a quelques jours affirmait que les incendies étaient « sous contrôle ». Depuis ils sont repartis de plus belle, et ravagent des milliers de km2 de forêts tropicales.

    Face au désastre le gouvernement bolivien a fait appel à l’avion bombardier d’eau le plus grand au monde, le Supertanker, qui est à l’œuvre depuis maintenant 4 jours. Car la Bolivie a peu de moyens sur place, quelques hélicoptères, de petits avions, et des volontaires armés de seaux d’eau. Mais aujourd’hui le président a annoncé être prêt à recevoir une aide internationale.

    « Je tiens à saluer les appels téléphoniques du président du Paraguay, du président chilien et des autorités espagnoles, a déclaré Evo Morales. Toute coopération est bienvenue. Je tiens également à vous annoncer que le ministère des Affaires étrangères français nous a proposé une alliance pour protéger la biodiversité. Merci de cette proposition. »

    Et pour prévenir des incendies encore plus importants, la technique de l’agriculture sur brûlis vient d’être interdite. Elle est certainement à l’origine de la catastrophe, et c’est, en Amazonie une pratique très courante. C’est 1 million d’hectare de forêt qui est déjà parti en fumée en quelques semaines en Bolivie, quasiment l’équivalent de la superficie du Liban.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.