GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Facebook: nouvelle fuite de données due à un serveur vulnérable

    media Facebook est à nouveau sous les feux des projecteurs suite à une nouvelle fuite de données. Reuters/Eric Gaillard

    Le site TechCrunch révèle ce jeudi 5 septembre que les données concernant les téléphones de plus de 400 millions d'utilisateurs de Facebook se sont retrouvées dans la nature.

    Facebook a décidemment du mal à protéger efficacement les données personnelles de ses utilisateurs. Il y a un peu plus d'un mois, l'autorité américaine de régulation des communications avait condamné le réseau social à plus de 5 milliards d'amende pour ses manquements en la matière.

    La nouvelle fuite de données révélée ce jeudi par le site d'information américain TechCrunch (article en anglais) concerne principalement les États-Unis, l'Asie du Sud-est et le Royaume-Uni. Et elle est plus que conséquente : 419 millions de comptes du réseau social sont concernés. L'affaire est d'autant plus grave que c'est un véritable manque de rigueur qui est en cause.

    Facebook stockait sur un serveur plusieurs bases de données qui liaient leur numéro de téléphone à des usagers du réseau. Il n'a pas fallu une armée de cybercriminels pour y avoir accès ; il suffisait juste de se connecter à ce serveur. Pas besoin de mot de passe : l'entreprise avait tout simplement oublié d'en mettre un.

    Forcément, elle essaie de minimiser l'affaire : il s'agissait de vieilles données, ce qui signifie qu'on ne peut pas les utiliser pour compromettre la sécurité des comptes des utilisateurs. Mais ce dilettantisme peut avoir tout de même de sérieuses conséquences.

    Plus de 400 millions de numéros de téléphone dans la nature, associés à une identité, cela promet de nombreux coups de fil non sollicités ou des choses plus désagréables, comme les transferts de carte SIM. Le patron de Twitter lui-même en a été victime cet été lorsque des pirates ont pu ainsi prendre possession de son compte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.