GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Canada: un haut responsable de la police arrêté pour espionnage

    media La Gendarmerie royale, qui comprend la célèbre police montée, est une institution au Canada (photo d'illustration). AFP PHOTO / CARL COURT

    Les « Five eyes », une alliance internationale de services de renseignements, qui regroupe la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Canada et les États-Unis, s’inquiète de la récente arrestation d’un haut responsable de la police canadienne. Cameron Otis a été formellement accusé vendredi devant un tribunal canadien d’avoir mis la main sur des documents sensibles et de les avoir transmis à des intérêts étrangers.

    Avec notre correspondante à Montréal,  Pascale Guéricolas

    Le Canada joue véritablement sa crédibilité dans cette affaire. En effet, un des plus hauts responsables du renseignement de sa police est accusé de travailler pour l’étranger. Cameron Ortis, 47 ans, arrêté jeudi à Ottawa, avait accès à des documents ultra-sensibles dans le cadre de ses responsabilités.

    Parmi les dossiers potentiels, une vaste affaire de corruption de 130 millions d’euros, reliée au président russe Vladimir Poutine selon ses opposants. Apparemment, une portion de cet argent détourné, soit 9 millions d’euros, concernerait le Canada. Voilà pourquoi une plainte aurait été formellement déposée il y a deux ans devant la police canadienne, avec près de 1000 pages de documents à l’appui.

    Des informations très sensibles

    Cameron Ortis, aujourd’hui accusé, faisait partie des hauts responsables de la police ayant pris connaissance de cette affaire. Les documents présentés au tribunal lors de sa comparution, vendredi 13 septembre, ne permettent pas de savoir si cela a un lien avec son arrestation.

    Mais une chose est sûre. Ce haut responsable du renseignement avait accès à des informations très sensibles et il en aurait fait profiter des puissances étrangères, pas forcément alliées avec le Canada.

    ►À lire aussi: Les deux Canadiens détenus en Chine inculpés pour espionnage

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.