GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Crise des opiacés: les Sackler accusés de transférer de l'argent en Suisse

    media L'OxyContin et d'autres opiacés contre la douleur ont été surprescrits par le milieu médical américain pendant des années, entraînant une dépendance croissante. REUTERS/George Frey

    La famille Sackler, dont le groupe pharmaceutique a commercialisé l’un des antidouleurs responsables de la crise des opiacés, essaierait de dissimuler sa fortune à la justice. C’est ce qu’affirme la procureure de l’État de New York.

    Avec notre correspondante à new York, Loubna Anaki

    Les Sackler auraient transféré un milliard de dollars, qui aurait transité par des entreprises liées au groupe pharmaceutique mais également via des compagnies fantômes avant d’arriver notamment sur un compte bancaire en Suisse.

    Une information révélée par la procureure de New York, alors que de nombreux États soupçonnent les Sackler d’envoyer des millions de dollars à l’étranger pour protéger leur fortune.

    La famille est au cœur de la crise des opiacés aux États-Unis. Son laboratoire Purdue Pharma fait l’objet, avec d’autres groupes pharmaceutiques, de milliers de plaintes devant la justice. Purdue Pharma est accusé d’avoir poussé les médecins à surprescrire l’OxyContin, puissant anti-douleur, alors qu’il connaissait pertinemment ses effets addictifs.

    Le procès est prévu le mois prochain, mais il y a quelques jours, la presse révélait qu’un accord à l’amiable aurait été trouvé entre une vingtaine d’États et les Sackler. Pour éviter le procès, Purdue Pharma serait prêt à verser 12 milliards de dollars aux plaignants.

    Une somme qui ne correspondrait pas à l’étendue de la fortune des Sackler, selon la procureure de New York. Laetitia James estime que « la famille se joue de la justice et essaie de payer des miettes aux victimes ».

    De son côté, la famille Sackler dénonce « des tentatives cyniques de la part d’une procureure hostile dans le seul but de faire la Une et de torpiller un accord soutenu par de nombreux États ».

    Les enquêteurs vont en tout cas poursuivre les investigations sur les finances de la famille. Des milliers de documents devraient être examinés dans les prochaines semaines.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.