GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    À la Une: Une photo de Justin Trudeau crée la polémique au Canada

    media Le Premier ministre Justin Trudeau a présenté ses excuses pour une photo où il apparaîssait le visage grimé en noir en 2001, à l’occasion d’une fête d'une école privée située à Vancouver. REUTERS/Patrick Doyle

    Le Premier ministre Justin Trudeau, actuellement en campagne pour un second mandat, a dû présenter ses excuses pour une vieille photo embarrassante. C’est le magazine américain Time qui a révélé cette affaire en publiant une photo de Justin Trudeau sur laquelle le Premier ministre apparaît le visage grimé en noir. Un cliché pris en 2001, à l’occasion d’une fête d'une école privée située à Vancouver, où Justin Trudeau enseignait à l’époque. Des clichés publiés au pire moment, puisque le Premier ministre est actuellement en pleine campagne électorale et au coude à coude dans les sondages avec le candidat du parti conservateur.

    Justin Trudeau qui a très rapidement improvisé une conférence de presse pour présenter ses excuses. Conférence de presse organisée dans son avion alors qu’il quittait Halifax en Nouvelle Écosse, précise La Presse. « Je n’aurais pas dû faire cela. J’aurais dû savoir que je n’aurais pas dû le faire, et je le regrette profondément » a-t-il expliqué. « C’était une erreur. Je m’excuse profondément. Je me suis déçu moi-même […] Je ne pensais pas que c’était raciste à l’époque, mais maintenant, je sais que c’est raciste », a-t-il ajouté. La Presse détaille les réactions de la classe politique canadienne, car l’affaire, comme le dit le journal, a enflammé les réseaux sociaux, investis en masse par les militants conservateurs. « S’il s’agissait d’un candidat de N’IMPORTE QUEL autre parti, il serait avec raison mis à la porte », a notamment réagi un membre du parti conservateur. Le leader néo-démocrate Jagmeet Singh qui estime inacceptable ce déguisement s’interroge quant à lui : « Qui est le vrai M. Trudeau ? En public, il semble quelqu’un de sympa, mais derrière les portes fermées, il y a un autre M. Trudeau ».

    Le Guatemala est devenu un pays producteur de cocaïne

    Selon les autorités guatémaltèques, le pays était passé du stade de pays de transit pour la cocaïne à celui de producteur. C’est le ministre des Affaires intérieures Enrique Degenhart qui a admis cette situation hier, précise El Periodico. Un constat qui fait suite à la découverte de laboratoires et de plantations de coca dans certaines municipalités où l’État de siège a été déclaré le 4 septembre dernier. Une situation qui change la donne pour le Guatemala en matière de sécurité régionale a expliqué le ministre. Selon Enrique Degenhart, les autorités guatémaltèques travaillent désormais conjointement avec la DEA, l’agence anti-drogue américaine, pour mettre en place une stratégie forte pour enrayer cette culture. Cette situation explique El Periodico est la conséquence des guerres entre cartels au début des années 2000 qui a transformé les pays de transit pour la cocaïne en pays producteur. Et selon le quotidien c’est tout le triangle nord de l’Amérique centrale qui est concerné par ce phénomène.

    Les députés argentins adoptent la loi sur l’urgence alimentaire

    Cela fait maintenant deux semaines que les Argentins se mobilisaient régulièrement dans les rues du pays pour réclamer la mise en place d’une telle loi afin que les autorités augmentent l’aide alimentaire destinée aux plus démunis. Et c’est désormais chose faite comme l’explique El Dia. Un vote à l’unanimité, sans surprises qui permet d’adopter une loi qui va, entre autres, obliger le gouvernement à augmenter de 50% les dons alimentaires, même si pour l’instant les autorités n’ont pas précisé d’où proviendrait l’argent nécessaire.

    En pleine crise, le gouvernement annonce une hausse des carburants

    Une information qui fait la Une de Clarin et de presque toute la presse argentine. Alors qu’il s’était engagé à geler les tarifs pour les trois prochains mois, le gouvernement a validé hier une hausse de 4% du prix du carburant. Une décision prise à cause de la hausse du cours du dollar. Les autorités, qui sentent que cette annonce risque de laisser des traces, expliquent par ailleurs que le tarif reste 15% inférieur à celui auquel il devrait être établi précise Clarin. Une nouvelle qui risque d’éroder encore plus l’image du président Mauricio Macri, actuellement en course pour un second mandat lors des élections prévues le 27 octobre prochain.

    Haïti : rendez-vous avec le rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste, Frantz Duval. À la Une de l’actualité haïtienne : la question de l’essence qui n’est toujours pas résolue.

    Revue de presse Haiti de Frantz Duval 19/09/2019 Écouter

    Cuba se remémore les années compliquées de la « période spéciale »

    Le président Miguel Diaz-Canel explique qu’étant donné la crise énergétique, les Cubains vont devoir remettre au goût du jour certaines pratiques de la période spéciale.La période spéciale, c’est la période qui a suivi la chute de l’Union soviétique et entraîné une grave crise économique dans les années 90 à Cuba, qui dépendait jusqu’alors principalement de l’URSS pour s’approvisionner. Face à la crise énergétique que traverse le pays, Miguel Diaz Canel appelle ses concitoyens à retrouver les réflexes d’antan précise El Nuevo Herald. Et il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir l’État reprendre de vieilles habitudes comme le détaille le journal. Quatre mille paires de bœufs ont ainsi été mobilisés pour les plantations de cannes à sucre afin de remplacer les tracteurs faute de carburant. Des mesures qui ne laissent augurer rien de bon comme l’explique le quotidien en ligne d’opposition 14 y medio.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.