GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    États-Unis: deux fois plus d’images pédopornographiques sur le Net

    media Les équipes d’enquêteurs chargées de repérer les images pédopornographiques sont dépassées et manquent de moyens financiers et techniques. Reuters/Kacper Pempel/Files

    Aux États-Unis, le problème de la pédopornographie en ligne prend des proportions hors-norme selon une enquête du New York Times. Les autorités, les compagnies et plateformes internet sont dépassées par le phénomène. L’année dernière, plus de 45 millions de photos ou vidéos impliquant des enfants ont été signalées par les « tech companies ».

    Avec notre correspondante à New York,  Loubna Anaki

    Durant des mois, les journalistes du New York Times ont interrogé des victimes, des familles, des policiers et même des pédophiles. Sur internet, la circulation de photos ou de vidéos montrant des enfants violés, agressés et parfois torturés n’a jamais été aussi importante. En 10 ans, le nombre d’images d’enfants est passé de moins d’un million à 45 millions.

    En ligne, les pédophiles peuvent partager, publier, échanger durant des années en toute impunité. Ils sont de plus en plus pointus en informatique et réussissent à contourner les contrôles grâce à des techniques de cryptographie très avancées.

    Le New York Times cite notamment, l’exemple d’une récente affaire impliquant un pédophile de l’Ohio qui avait réussi à cacher plus de 3 millions de photos et vidéos sur ses ordinateurs.

    En face, les équipes d’enquêteurs chargées de ce genre de crime sont dépassées et manquent de moyens financiers et techniques. Légalement, les géants d’internet, eux, sont obligés de signaler ces vidéos et photos aux autorités lorsqu’ils en trouvent, mais rien ne les oblige à les chercher pour les éliminer.

    L’année dernière encore une vidéo montrant un homme violant un enfant de 6 ans était devenue virale sur Facebook avant d’être supprimée.

    Si des entreprises comme Google et Facebook assurent s’engager dans la lutte contre la pédopornographie, beaucoup ont du retard à rattraper et sont encore trop lentes à réagir.

    À lire aussi : France: moins de contenus terroristes et plus de pédopornographie retirés du Net

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.