GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    À la Une: Trump teste les limites de son propre parti

    media Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le 9 octobre 2019 après l'annonce de l'offensive turque sur la Syrie. REUTERS/Jonathan Ernst

    Le début de l’offensive turque en Syrie et les déclarations de Trump sont en une d’une bonne partie de la presse aux États-Unis. Pour le Washington Post, cette décision « teste les limites du support républicain ». Il « a mis en colère les dirigeants chrétiens évangéliques et les faucons républicains, brisant sa coalition politique au moment même où il tente de fortifier sa position pour survivre à l’intensification de l’enquête d’impeachment au Congrès. Au lieu de bénéficier de l’appui incontesté de son parti, alors qu’il se lance dans une confrontation constitutionnelle avec les démocrates de la Chambre et se prépare à une campagne de réélection meurtrière, Trump se bat maintenant sur deux fronts ».

    Plusieurs élus républicains ont haussé le ton cette semaine. Mais « selon les stratèges du parti, bien qu’il y ait toujours un risque à rompre avec un président qui exige une loyauté absolue, de nombreux républicains se sentent beaucoup plus en sécurité sur des questions de politique étrangère plus éloignées ». Quant aux évangéliques, il ne s’agit que d’une mini-crise, si l’on en croit le chef du service politique d’un réseau de télévision chrétien. Il estime que « le président a tellement fait pour les évangéliques, en termes de juges et de législation, que cette décision sur la Syrie ne sonnera pas le glas » de leur soutien. Le National Review et le Washington Times, des médias en ligne proches du président Trump, choisissent de ne même pas évoquer ce sujet aujourd’hui.
    À lire :
    Le Conseil de sécurité de l'ONU évoque l'opération turque en Syrie

    Mexique : un maire traîné à l’arrière d’un pick-up

    Milenio explique que mercredi « les écoles publiques et les commerces ont fermé leurs portes » à Las Margaritas, une ville du Chiapas, proche du Guatemala, et que « des éléments de la Garde nationale sont arrivés pour renforcer la sécurité ». La veille, des paysans indigènes Tojolabal ont fait irruption dans l’hôtel de ville, ont saisi le maire, l’ont attaché à l’arrière d’un pick-up et l’ont traîné sur plusieurs dizaines de mètres dans les rues de la ville. Les images ont fait le tour des réseaux et sont publiées par exemple sur le site du journal La Vanguardia. Cause du mécontentement de ces paysans, précise ce journal : le non-versement d’aides promises par le maire lors de sa campagne électorale. Ce dernier n’a pas été blessé. Dans Milenio, le maire soutient qu’il n’a aucune intention de démissionner et dénonce les menaces de groupe qui, il y a 4 mois, avait déjà vandalisé les locaux de la mairie.

    Haïti : une commission pour lancer un dialogue ?

    Un coup d’œil à la une du journal Le Nouvelliste, en Haïti, avec Frantz Duval, son rédacteur en chef. Il revient sur la nouvelle commission nommée par le président Jovenel Moïse, alors que depuis plus d’un mois des manifestations antigouvernementales paralysent les principales villes du pays.

    Frantz Duval, rédacteur en chef du Nouvelliste 10/10/2019 - par Marie Normand Écouter

    À lire :
    En Haïti, la crise qui dure pèse sur l'aide alimentaire

    Cuba : un « nouveau » président

    À Cuba, le Parlement se réunit aujourd’hui en session extraordinaire pour décider des postes-clés de gouvernement : le président de la République, son vice-président, le président de l’Assemblée et du Conseil d’État. Le Parlement, explique CubaDebate,« se conforme ainsi aux dispositions de la nouvelle Constitution, qui fixe un délai maximum pour l’élection du président de la République et du vice-président, moins de trois mois après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi électorale ». « Les candidats sont choisis parmi les députés », nous informe le journal officiel Granma. « Une fois la candidature approuvée, le vote a lieu au scrutin libre, égal, direct et secret », là encore parmi les 599 députés. Sauf surprise, le poste de président de la République, tout juste réintroduit, devrait revenir à Miguel Diaz-Canel, président du Conseil et des ministres depuis l’année dernière.

    États-Unis: coupures d’électricité monstre en Californie

    Des coupures de courant préventives « sans précédent » ont lieu en ce moment en Californie, note le San Francisco Chronicle. Pacific Gas & Electric (PG&E), le fournisseur d’électricité américain jugé responsable de l’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie, veut ainsi limiter les risques de départ de feu. Pourquoi couper aujourd’hui ? Comme l’explique très bien le Washington Post, « les fortes pluies hivernales suivies d’une sécheresse extrême et la chaleur estivale ont créé des quantités dangereuses de combustible naturel dans toute la région, ce qui augmente la menace que représentent les lignes électriques. Les vents peuvent faire tomber les lignes, provoquant des feux de forêt, avec de fortes rafales qui rendent les flammes rapidement incontrôlables et presque impossibles à contenir ».

    Résultat, depuis hier soir, 800 000 foyers n’ont plus de courant, la plupart au nord de San Francisco. Beaucoup d’écoles sont fermées et les transports en commun sont affectés : le Mercury News de San José fait le tour « ce qui marche et ce qui ne marche pas ». Le San Francisco Chronicle écrit que « les pannes pourraient durer jusqu’à la semaine prochaine, toucher plus de deux millions de personnes et, selon certaines estimations, coûter plus d’un milliard de dollars aux entreprises et aux résidents ». Le San Francisco Gate publie une carte qui localise les « poches d’électricité » disponibles en ville si vous n’avez plus d’électricité chez vous.
    À lire :
    Californie: un fournisseur d'électricité coupe le courant, par prévention

    Apple s’autocensure en Chine ?

    Après de fortes critiques dans les médias d’État chinois, Apple a retiré de son magasin numérique l’application HKmap.live que les manifestants de Hong Kong utilisaient pour suivre les activités de la police, nous apprend le Wall Street Journal. Selon les autorités locales, cette appli était utilisée « pour cibler et piéger la police », ce que nie son développeur. « La Chine est le deuxième marché le plus important d’Apple après les États-Unis », rappelle le journal américain. Cela représente « 52 milliards de dollars de ventes l’an dernier, soit un cinquième du total des ventes du groupe ». « Les critiques accusent l’entreprise de se conformer à la censure pour satisfaire les autorités (...). Apple déclare être tenu de se conformer aux lois locales ».
    À lire :
    Hong Kong: Apple retire son application pour localiser les policiers

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.