GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique: des policiers assassinés dans une embuscade au Michoacan

    media La police déployée à El Aguaje, État de Michoacan, le 14 octobre 2019. C'est là qu'a eu lieu l'embuscade. REUTERS/Alan Ortega

    Au moins 14 policiers ont été tués lundi dans une embuscade dans le Michoacan, dans l’ouest du Mexique. Une nouvelle tragédie qui illustre la recrudescence de la violence dans cet État, convoité par différents groupes du crime organisé.

    Avec notre correspondante à Mexico,  Alix Hardy

    Les médias mexicains expliquent que les policiers ont répondu à un appel de détresse et qu’à leur arrivée dans la ville d'Aguililla, ils ont été pris pour cible par des hommes armés, embusqués dans des véhicules blindés.

    Ce n’est pas le premier massacre dans la région. Plusieurs faits divers glaçants se sont produits ces derniers mois. Le 30 août, neuf personnes étaient tuées dans un affrontement entre deux groupes armés dans un village.

    ► À lire aussi : Les journalistes toujours en danger malgré des mesures de protection

    Quelques semaines auparavant, 19 corps étaient retrouvés à Uruapan, une ville du centre de l’État. Certains d'entre eux étaient pendus sous un pont.

    Des massacres qui rappellent que le Michoacan est une région du Mexique convoitée par plusieurs groupes du crime organisé pour ses routes-clés et ses champs d’avocats très rentables.

    L’un de ces groupes criminels, le cartel Jalisco Nouvelle Génération, est connu comme le plus violent du Mexique. Et il compte bien étendre son territoire.

    À son arrivée au pouvoir, il y a bientôt un an, le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador s’était engagé à faire baisser la violence dans le pays. Mais les résultats se font attendre.

    ► À lire aussi : Au Mexique, un nouveau plan sécuritaire annoncé par les autorités

    Après une année déjà record en 2018, l’année 2019 est bien partie pour être la plus violente jamais enregistrée au Mexique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.