GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Corée du Nord: «test très important» sur la base de lancement de Sohae (KCNA)
    Amériques

    Bolivie: les pro-Morales empêchés de manifester à Cochabamba

    media Un homme marche dans la rue au Prado de Cochabamba, Bolivie, 13 novembre 2019. REUTERS/David Mercado

    La tension est toujours vive entre pro et anti-Evo Morales, le président poussé à la démission dimanche dernier et aujourd’hui en exil au Mexique. Dans le centre du pays, les partisans de l’ancien chef de l’État n’ont finalement pas pu entrer dans la ville de Cochabamba ce jeudi. Ils entendaient, entre autres, y contester la légitimité de la nouvelle présidente par intérim Jeanine Añez.

    Avec notre envoyée spéciale à Cochabamba, Marie Normand

    Ils avaient promis un grand rassemblement sur la place de l’indépendance de Cochabamba. Ils ont finalement dû rebrousser chemin à une quinzaine de kilomètres de la ville. Des milliers de partisans du MAS, le parti de l’ancien président Evo Morales, étaient venus réclamer le retour de leur dirigeant. Pour la plupart, des cultivateurs de feuille de coca du Chapare, tout proche, venus à bord de plusieurs dizaines de bus et de camions. Ils ont été accueillis par un imposant dispositif de sécurité. L’armée et la police s’étaient déployées à toutes les entrées de la ville, tout comme des groupes d’autodéfense.

    Une grande partie de la population, surtout la population rurale et péri-urbaine, tente d’entrer dans les villes pour manifester. Mais la police et les militaires tentent de les faire taire et ne leur permettent pas de mener à bien ces manifestations.

    Andres Huanca, membre d'un groupe affilié au MAS, dénonce une «stratégie» des nouvelles autorités pour faire taire la contestation 15/11/2019 - par Marie Normand
    Andres Huanca, membre d’Hemisferio Izquierdo, une organisation de jeunes proches du parti MAS d’Evo Morales, dénonce ce qu’il qualifie de «stratégie» des nouvelles autorités pour faire taire la contestation
    Écouter

    L’annonce de la possible arrivée de ces manifestants avait provoqué beaucoup d’inquiétude à Cochabamba. Les administrations et les écoles avaient fermé leurs portes. Certains commerces avaient pris soin de protéger leurs fenêtres et la plupart des habitants ont préféré rester chez eux. 

    S’ils n’ont pas pu entrer dans la ville ce jeudi, les partisans d’Evo Morales ont les moyens de l’encercler. Les barrages sur les principales routes qui mènent à Cochabamba ont été renforcés, par les producteurs de feuille de coca mais aussi par certains syndicats miniers qui ont rejoint le mouvement.

    ►À lire aussi : À la Une: Jeanine Anez, présidente par intérim en Bolivie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.