GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Edouard Philippe aux grévistes: «Que chacun prenne ses responsabilités» pour Noël (au Parisien)
    Amériques

    Trump saisit la Cour suprême pour empêcher la publication de ses fiches d’impôts

    media La Cour suprême des États-Unis est le dernier recours de Donald Trump pour empêcher la publication de sa situation fiscale. REUTERS/Al Drago/File Photo

    Depuis plusieurs mois, le parquet de New York, mais aussi les élus démocrates de la Chambre des représentants réclament les déclarations d’imposition de Donald Trump. Ils soupçonnent en effet le locataire de la Maison Blanche de malversations.

    Avec notre correspondant à San Francisco, Éric de Salve

    La Cour suprême est l’ultime recours de Donald Trump pour empêcher la publication de ses huit années de feuilles d’imposition. La semaine dernière, la cour d’appel de New York a rejeté à l’unanimité la dernière requête du président américain. Selon les juges, malgré l’immunité présidentielle, la justice américaine est bien en droit de demander à un président en exercice ses documents fiscaux dans le cadre d’une enquête criminelle.

    Ce jeudi, les avocats de Donald Trump portent donc l’affaire devant la Cour suprême, dont deux des neuf juges ont récemment été nommés par le président américain. La juridiction suprême des États-Unis devrait statuer d’ici juin prochain.

    Enquête sur des versements à deux actrices pornographiques

    Depuis des mois, deux institutions demandent la publication des feuilles d’imposition personnelles de Donald Trump. D’abord, les procureurs de Manhattan qui souhaitent vérifier si l’argent versé pendant la campagne de 2016 par son avocat à deux actrices pornographiques pour acheter leur silence viole la loi électorale. Mais aussi les élus démocrates de la Chambre des représentants qui, depuis la publication du rapport Mueller sur l’ingérence russe dans la campagne de 2016, soupçonnent Donald Trump d’avoir falsifié ses avoirs pour dissimuler au fisc américain des fraudes et des conflits d’intérêts.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.