GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le Sénat américain adopte une loi en soutien aux pro-démocratie à Hong Kong

    media Le Capitole, siège du Sénat américain. REUTERS/Yuri Gripas

    Le Sénat américain a adopté ce mardi à l’unanimité un texte qui soutient les « droits de l’homme et ma démocratie » à Hong Kong. Le texte a provoqué la colère des autorités chinoises qui ont convoqué un haut diplomate américain.

    La décision a de quoi réjouir le mouvement de contestation à Hongkong. Le texte adopté par le Sénat se veut un soutien au mouvement de contestation qui secoue Hong Kong depuis plusieurs mois. Il contient notamment tout un arsenal de sanctions. D’abord des sanctions individuelles contre ceux qui violent les droits de l’homme à Hong Kong. Ces personnes seraient interdites d’entrer aux États-Unis.

    Le projet de loi demande aussi que le département d’État vérifie tous les ans le statut d’autonomie de l’ancienne colonie britannique. Si l’autonomie est jugée insuffisante, cela pourrait remettre en cause le statut spécial qui lie les États-Unis à Hong Kong. Ce statut économique exonère le territoire des restrictions qui s’appliquent à la Chine continentale.

    Menaces de représailles chinoises

    Les sénateurs américains ont aussi approuvé une mesure qui interdirait la vente de gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc à la police hongkongaise. Le gouvernement chinois, furieux, a réagi tout de suite en brandissant la menace de représailles. Le chargé d’affaires par intérim de l’ambassade des États-Unis à Pékin a été convoqué.

    ►À écouter aussi : Décryptage - Hong Kong : la crise à un tournant ?

    Et la passe d’armes risque de durer. La Chambre des Représentants a déjà adopté un texte similaire, qui doit être harmonisé avec celui du Sénat. Ce qui pourrait se faire rapidement. Les deux projets de loi disposent d’ailleurs d’une telle majorité que le Congrès peut adopter le texte final même si le président Donald Trump y opposait son veto.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.