GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 21 Janvier
Mercredi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Norvège: les populistes du Parti du Progrès quittent le gouvernement après le rapatriement d'une femme de jihadiste
    • Virus en Chine: l'épidémie doit être «résolument enrayée», dit le président Xi Jinping
    • Tony Hall, le directeur de la BBC, annonce qu'il démissionnera cet été
    • Taxe des géants du numérique: les négociations avec les Américains «très difficiles», dit Bruno Le Maire
    Amériques

    Barrage dans l'Amazonie brésilienne: l'envers du décor d'un projet enfin achevé

    media Le barrage de Belo Monte, photographié en mars 2019 à Altamira, dans l'État du Para. Mauro Pimentel / AFP

    Au Brésil, la dernière turbine du barrage de Belo Monte a été inaugurée en Amazonie. La centrale hydroélectrique tourne donc désormais à plein régime.

    De notre correspondant au Brésil,

    Il s’agit d’un des plus grands barrages au monde, un chantier énorme, et des travaux émaillés par des polémiques. On peut d'ailleurs dire que cette infrastructure gigantesque, l'un des grands travaux de la décennie, a été achevée en catimini, comme si on ne voulait pas échauffer les esprits. Le président Jair Bolsonaro est bien venu inaugurer la 18e turbine de cette usine hydroélectrique, la quatrième plus grande au monde, mais il ne s’est pas exprimé.

    Au total, la capacité du barrage, construit sur le fleuve Xingu au cœur de la forêt tropicale, est de 11 000 mégawatt. L'usine produit en moyenne, avec ses 18 turbines, 4 500 MW. À elle seule, elle doit permettre de fournir de l’énergie à plus d’un quart de la population brésilienne. Voilà pour la version officielle, le côté grandiose, pharaonique, qui justifie les quelque 10 milliards d’euros qui ont été investis dans ce projet au long cours.

    Vue du barrage de Belo Monte à Altamira, dans le Para. Mauro Pimentel / AFP

    La problématique environnementale et humaine

    Les travaux ont duré près de dix ans. C'est un vieux projet qui vient d’aboutir, il remonte aux années 1970, sous le régime militaire, qui voulait développer le potentiel de l’Amazonie, et notamment son potentiel hydraulique ; tous ces fleuves qui pourraient permettre de produire de l’électricité pour développer l’économie du pays. Rappelons que le Xingu est l’un des principaux affluents de l’Amazone.

    Curieusement, ces arguments ont été repris bien plus tard par Lula, lorsqu’il était encore président. Alors que l’économie tournait à plein régime, c'est lui qui a décidé d'entamer une politique de grands travaux, y compris en Amazonie. Une politique par la suite poursuivie par Dilma Rousseff à partir de 2011. La première turbine sera inaugurée cinq ans plus tard.

    En dehors des soupçons de corruption, pas encore éclaircis, c'est surtout l'impact sur l'environnement et sur la vie locale qui a été l’objet de très fortes critiques. Pour construire le barrage, il a en effet fallu inonder une surface de près de 500 km2. Des dizaines de milliers de personnes ont dû être déplacées. Le mode de vie des Indiens qui habitent la région a été perturbé, même si une partie de la communauté indigène a fini par accepter l’aide fournie par l’entreprise chargée des travaux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.