GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 22 Janvier
Jeudi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Virus: la Chine annonce une quatrième mort
    Afrique

    En RDC, le nouveau ministère délégué du Handicap a un budget trop faible

    media Deux élèves handicapés à Goma dans la région du Nord-Kivu en RDC. Flickr CC BY-SA 2.0 MONUSCO/Charlotte Songue

    Depuis la prise de fonction du nouveau gouvernement Ilunga en août 2019, la République démocratique du Congo a un ministère du Handicap. Mais ce dernier a un budget trop restreint pour pouvoir agir de manière visible.

    Comme tous les autres pays du monde, la RDC célèbre la journée internationale des personnes handicapées, ce mardi 3 décembre. Cette célébration intervient dans un contexte particulier pour le pays qui dispose au sein de son gouvernement d’un ministère chargé des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables pour la première fois de son histoire. C’est Irène Esambo Diata, avocate de profession qui est la ministre déléguée chargée des Personnes vivant avec handicap et autres groupes vulnérables.

    La ministre plaide pour l’amélioration de la dotation dont dispose son ministère. Pour elle, le budget est en effet trop faible au vu du budget général du gouvernement : « C’est moins de 1% du budget général. Donc avec ça, ce sera difficile pour nous de travailler, surtout en ce qui concerne la construction des centres pour personnes vivant avec un handicap. Dans ces pays, cela fait plus de vingt ans qu’on ne parle plus de centres aux personnes vivant avec un handicap. »

    ►À écouter aussi : Alors on dit quoi - Le combat des jeunes Africains en situation de handicap

    Selon la ministre, il y a urgence d’agir étant donné le contexte du pays. La RDC en proie aux violences a besoin de prendre en charge, les handicaps notamment dus aux violences : « Aujourd’hui, avec la situation des crises notamment les guerres qui affectent la République démocratique du Congo. Il y a beaucoup de personnes handicapées. Le ministère des Affaires sociales estime le taux de personnes handicapées à plus ou moins 15% de la population générale de la RDC. Avec ça, nous sommes appelés à travailler pour la construction, la réhabilitation des centres pour les personnes handicapées, pour leur formation, pour leur encadrement. Mais avec ce budget, que pouvons-nous faire ? ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.