GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Janvier
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Aujourd'hui
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    L'accord de libre-échange Canada-États-Unis-Mexique soutenu par les démocrates

    media Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche © REUTERS/Joshua Roberts

    Donald Trump l’attendait depuis des semaines : les démocrates américains ont enfin annoncé leur soutien au nouvel accord de libre-échange entre les États unis et ses deux voisins, le Canada et le Mexique.

    L'accord final de libre-échange Amérique du Nord a été signé ce mardi à Mexico, mais ne sera pas ratifié avant 2020 par le Congrès américain. Il remplacera l’Alena, qui a institué le libre-échange entre les trois pays il y a près de 25 ans, mais que Donald Trump a régulièrement qualifié de « pire accord de l’histoire ».

    « Cet accord est infiniment meilleur que ce qui avait été initialement proposé par l'administration Trump » a déclaré Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, avant d’ajouter : « c’est une victoire pour les travailleurs américains ».

    Les démocrates, majoritaires à la Chambre, ont apporté des retouches non négligeables au texte initial signé l’année dernière, indique notre correspondante à Washington, Anne Corpet. Ils ont renforcé les contrôles sur les conditions de travail, aboli une mesure qui protégeait les brevets de l’industrie pharmaceutique américaine et contribuait à maintenir des prix élevés pour les médicaments, et insisté pour que l’accord intègre des mesures de protection de l’environnement.

    En validant le texte, l’opposition montre à Donald Trump que malgré la procédure de destitution engagée contre lui, elle est capable de négocier et de parvenir à des compromis avec la Maison Blanche. Mais les démocrates offrent du même coup au président l’occasion de pavoiser sur un succès de sa présidence. « Ce sera le meilleur et le plus important accord commercial jamais signé par les États unis », a estimé Donald Trump sur Twitter.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.