GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: les républicains obtiennent la majorité au Sénat

    media L'Etat du Colorado était démocrate depuis douze ans. Ici, à Denver, après l'annonce du changement de majorité au Sénat. REUTERS/Rick Wilking

    Au niveau fédéral, les Américains votent pour renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants aujourd'hui républicaine et 36 des 100 sièges du Sénat à majorité démocrate. Selon les premiers résultats, les républicains conservent la majorité à la Chambre des représentants. Au Sénat, selon les télévisions d'information, les républicains détiennent maintenant au moins 51 des 100 sièges. Dès à présent, le champ d'action de Barack Obama se réduit puisqu'il se trouve dans une situation de cohabitation. 

    Editions spéciales consacrées à ces élections sur l'antenne de RFI ce mercredi de 7h10 à 7h30 et de 11h10 à 11h30 TU.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Au Sénat, selon les dernières projections des télévisions d'information, les républicains se sont emparés de la majorité lors de ces élections de mi-mandat. Le camp conservateur détiendrait au minimum 51 des 100 sièges après la victoire de Joni Ernst dans l'Iowa (selon une projection Fox), ce qui va réduire de manière importante le champ d'action du président Obama durant ses deux dernières années au pouvoir. Par ailleurs, et sans surprise, les républicains conservent le contrôle de la Chambre des représentants. Et renforcent même leur influence.

    Les républicains bien embarqués

    Les républicains ont construit leur victoire en obtenant les six sièges qui leur étaient absolument nécessaires pour prendre le contrôle du Sénat, qui était dominé par les démocrates depuis 2006. La victoire s'est notamment dessinée dans le Colorado (ouest), l'Arkansas  (sud) ou dans le Dakota du Sud (nord) où les candidats républicains ont fait tomber des sénateurs démocrates sortants.

    Les républicains ont également conservé le siège symbolique du Kentucky. Mitch McConnell, 72 ans, est le chef des républicains au Sénat. Il sera peut-être mercredi le président de la majorité conservatrice de la chambre haute. Malgré une campagne très agressive contre son opposant républicain, mais aussi contre Barack Obama qu’elle n’a pas souhaité avoir à ses côtés pendant la campagne, la candidate démocrate Alison Grimes n'a pas convaincu.

    Rappelons aussi que la Louisiane et la Georgie ont prévu un second tour si aucun des candidats ne recueillent plus de 50% des voix. Auquel cas, le second tour en Louisiane serait organisé le 6 décembre et en Georgie le 6 janvier.

    Les électeurs globalement insatisfaits des politiques

    Et attendant les résultats pour le Sénat, une multitude de sondages sont effectués par les instituts qui les livrent au fur et à mesure. Il en ressort que les Américains sont insatisfaits de leurs politiciens, qu’ils soient démocrates ou républicains. Les électeurs estiment que les deux partis sont incapables de travailler ensemble, mais c’est le président en place qui est sanctionné. Par exemple, Barack Obama recueille 58% d’opinion favorable sur son action militaire en Syrie et en Irak. Mais les Américains, dans le même temps, sont persuadés à plus de 70% que les Etats-Unis seront la cible d’attentats. Ils estiment que leur pays n’est pas sûr. La campagne des républicains sur le thème de la crainte du terrorisme a donc fonctionné.

    Par ailleurs, au niveau local, on vote aussi pour 36 gouverneurs, des assemblées locales, des chefs de justice et des référendums très divers portant sur l’augmentation du salaire minimum dans quatre Etats, la dépénalisation du cannabis, ou l’affichage des OGM sur les produits alimentaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.