GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Aujourd'hui
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Caucus en Iowa: Cruz l’emporte, Clinton revendique la victoire

    media Ted Cruz a pris la parole après la proclamation de sa victoire au caucus républicain de l'Iowa, le 1er février 2016. REUTERS/Jim Young

    Les premières tendances ont commencé à tomber dans l'Etat de l'Iowa où se déroulait ce 1er février le premier caucus pour les primaires électorales américaines. Chez les républicains, le sénateur Ted Cruz, qui a la faveur des évangélistes, puissants dans cet Etat, l'emporte devant Donald Trump, en tête des sondages sur le plan national. Dans le camp démocrate, Hillary Cinton s'imposerait de justesse devant Bernie Sanders.

    Article régulièrement mis à jour,

    Selon les premières estimations données par les médias américains, le sénateur du Texas Ted Cruz est vainqueur du caucus de l'Iowa chez les républicains, recueillant près de 27,7 % des suffrages.

    Il devance le milliardaire Donald Trump (24,3 %), lui-même talonné par le sénateur de Floride Marco Rubio (23,1 %). Vient ensuite, en quatrième position, Ben Carson avec 9,3 %. Les autres candidats suivent loin derrière, avec tous moins de 5 %.

    C'est une stratégie payante pour Ted Cruz qui a été le seul candidat républicain à avoir rendu visite à la totalité des 99 comtés de l'Iowa, analyse notre envoyée spéciale à Des Moines, Anne-Marie Capomaccio. Ses soutiens dans cet Etat viennent des communautés évangélistes, des électeurs qui se déplacent en masse pour voter. Ils représentaient à peu près les deux tiers des participants.

    Les sondages ne donnaient pas Ted Cruz en tête, et c’est donc une surprise. « Ce soir est une victoire pour la base, pour les conservateurs à travers l'Iowa et [pour] les conservateurs à travers la nation », a déclaré sur Twitter le vainqueur du jour.

    Pour le fantasque Donald Trump, en tête dans les sondages depuis six mois, la pilule est amère, il n’a d’ailleurs pas cherché à le cacher lors de son discours. Il paie sans doute une campagne trop lointaine, et trop clinquante dans cet Etat rural et n’a pas su convaincre dans une région où la pratique religieuse est un gage de sérieux.

    L'équipe d'Hillary Clinton revendique la victoire

    Côté démocrate, Hillary Clinton et Bernie Sanders sont au coude-à-coude, avec une infime avance pour la première. Son équipe de campagne a d'ailleurs revendiqué sa victoire.

    Selon les tout derniers résultats, sur la base de 95 % des résultats connus, l'ex-secrétaire d'Etat est en tête avec 49,9 % des voix, devant le sénateur du Vermont (49,5 %).

    Abandons d'outsiders

    Par ailleurs, l'un des prétendants à l'investiture républicaine, Mike Huckabee, 60 ans, a annoncé sur Twitter qu'il « suspendait officiellement sa campagne ». En 2008, il avait créé la surprise en remportant le caucus républicain de l'Iowa.

    Le camp démocrate compte également un abandon, celui de Martin O'Malley, selon les informations de la chaîne CNN. Sur la base du dépouillement de 75 % des points de vote dans l'Iowa, où avaient lieu lundi des caucus, O'Malley ne recueillait que 0,5 % des suffrages. Selon un responsable démocrate au fait de ses intentions, Martin O'Malley compte annoncer son retrait à lundi à 21h30 locales.

    Enjeux et mode d'emploi du caucus de l'Iowa

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.