GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inondations en Chine: le barrage des Trois-Gorges suscite l'inquiétude

    media

    En Chine, le barrage des Trois-Gorges, le plus grand du monde, a connu ce 28 juillet un nouveau pic de crues. Les ingénieurs surveillent de près sa résistance alors que les averses continuent sur la moitié sud du pays. Les pluies torrentielles de ces dernières semaines provoquent des inondations spectaculaires le long du fleuve Yangtsé qui traverse le pays. Ce sont les pires crues depuis dix ans.

    Avec notre correspondance à Shanghai, Delphine Sureau

    Un niveau de 158 mètres. Jamais le réservoir du barrage des Trois-Gorges, achevé l’an dernier sur le Yangtsé, n’a atteint un tel niveau. Pour contenir ce nouveau pic de crues, les écluses de plus grand barrage du monde ont été fermées, entravant la circulation sur le fleuve. Il faut rappeler que ce barrage a été construit pour contrôler le fleuve Yangtsé qui sort de son lit tous les étés à la saison des typhons.

    Si certains spécialistes émettent des doutes sur la résistance du géant, un autre barrage suscite encore plus d’inquiétude : le réservoir de Danjiangkou dans le Hubei au centre du pays, situé sur un affluent du Yangtsé. L’eau y a dépassé de 6 mètres la cote d’alerte.

    Les autorités chinoises ont déjà élaboré une stratégie : inonder en priorité les petites villes voisines dont l’évacuation a commencé à se faire pour épargner la grosse ville qui compte 9 millions d’habitants.

    Il n’y a pas que le Yangtsé qui déborde mais aussi ses principaux affluents, de nombreux fleuves, d’autant qu’en pleine saison des typhons, des pluies torrentielles continuent de s’abattre sur le sud et le centre de la Chine.

    Inondations spectaculaires, coulées de boue et glissements de terrain: depuis deux semaines, les secours sont mobilisés nuit et jour. Dans le Henan, toujours au centre, c’est un pont de 10 mètres de haut qui s’est effondré le 24 juillet. Une centaine d’habitants et de touristes s’y étaient rassemblés pour observer la montée des eaux.

    Plus de 30 000 personnes seraient bloquées par les inondations à Koukian, dans la province de Jilin, au nord-est du pays. Le réservoir d'un barrage a débordé et la population s'est retrouvée prise au piège. 200 sauveteurs ont été dépêchés sur place. Jilin est la dernière province touchée par les inondations.

    Autres conséquences de ces inondations : un millier de tonneaux qui contiennent un gaz particulièrement explosif -du chlorure de méthyle- voguent sur les eaux d'un fleuve du nord-est. Ils étaient entreposés dans une usine voisine de Jilin.

    Chaque jour, le nombre de victimes augmente. Cette année, près de 900 personnes sont mortes, et l’on compte des centaines de disparus. C’est le bilan le plus lourd depuis la crue record du Yangtsé en 1998, qui avait fait 400 morts.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.