GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Émeutes au Chili: couvre-feu décrété à Santiago pour la troisième nuit consécutive (officiel)
    • Israël: le président Rivlin va demander à Benny Gantz de former le gouvernement
    • Israël: Netanyahu annonce renoncer à former un gouvernement (page facebook)
    Asie-Pacifique

    Le Cachemire indien sous couvre-feu

    media Des policiers indiens déployés dans la rue à Srinagar suite à de violentes manifestations, le 14 août 2010 REUTERS/FAYAZ KABLI

    L'Inde a rétabli samedi 14 août 2010 le couvre-feu au Cachemire, suite à de violentes manifestations dans lesquelles quatre manifestants hostiles à la présence indienne au Cachemire ont trouvé la mort. Les troubles, dans la région, durent depuis deux mois, des violences qui ont fait un peu plus de cinquante victimes depuis le mois de juin. La plupart des victimes ont été tuées par les forces de l'ordre, qui ont ouvert le feu sur les manifestants.

     

    Chaque jour ou presque, de nouvelles victimes sont à déplorer. Cette fois-ci ce sont trois lycéens et un homme de 65 ans qui sont morts sous les balles de la police indienne.

    La situation a de nouveau dégénéré lorsque les forces de l'ordre prises sous les jets de pierres et incapables de contrôler la situation ont ouvert le feu, faisant 4 nouvelles victimes parmi les manifestants.

    Depuis le début des manifestations contre la présence indienne au Cachemire il y a un peu plus de deux mois, cinquante-cinq personnes ont été tuées par les forces de l'ordre. On dénombre aussi plus de trente blessés, parmi les policiers et les manifestants.

    Les affrontements se sont étendus dans une vingtaine de localités à travers toute la région. La tension était particulièrement forte le 14 août alors que l'Inde célèbrait le 63ème anniversaire de son indépendance, une «journée noire» pour les séparatistes du Cachemire.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.