GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Au Cachemire indien, un enfant de neuf ans décède en marge des manifestations

    media Manifestation contre la présence indienne au Cachemire REUTERS

    Le Cachemire indien est en proie à des violences quasi-quotidiennes. Et la police a annoncé un nouveau décès lors des manifestations hostiles à la présence indienne dans cette région, que se disputent l'Inde et le Pakistan. La victime est un enfant âgé de neuf ans. Il avait été touché par une balle samedi 14 août 2010 et est décédé cinq jours plus tard des suites de ses blessures. Un drame qui ne fait qu'accroître les tensions. Alors qu’au moins 20 personnes ont été blessées ce jeudi 19 août 2010 lors de nouveaux heurts avec la police.

    La mort d'un enfant de neuf ans, victime d'une balle perdue de la police indienne, alors qu'il ne participait pas à la manifestation de samedi dernier, dans le district de Kulgam dans le sud du Cachemire, n'a fait que raviver les tensions déjà très fortes entre les manifestants et les forces de l'ordre.

    Des centaines de personnes ont défié le couvre-feu dans plusieurs quartiers de Srinagar, la capitale d'été du Cachemire indien. Au cours des affrontements, la police anti-émeute a tiré à balles réelles blessant 17 manifestants et passants. Trois policiers ont été blessés par des projectiles lancés par les manifestants.

    Les tensions sont également préoccupantes sur la ligne de démarcation qui sépare les territoires sous contrôle indien et pakistanais. L'armée indienne a accusé le Pakistan de violer le cessez-le feu en lançant plusieurs attaques à l'arme légère et des tirs de mortier (une douzaine) en direction du sud du Cachemire, à partir de la zone sous contrôle pakistanais. D'après la même source, l'objectif de cette attaque est d'infiltrer des militants islamistes dans la région du Cachemire sous contrôlé indien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.