GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    La Grèce surendettée reçoit le soutien intéressé de la Chine

    media Wen Jinbao (G), le Premier ministre chinois et George Papandréou, le Premier ministre grec, à Athènes le 2 octobre 2010. REUTERS/John Kolesidis

    Pékin s’est engagé samedi 2 octobre à soutenir Athènes dans ses emprunts futurs. Un geste intéressé : la Chine veut faire de la Grèce sa porte d'entrée vers le marché européen et dans les Balkans. Au premier jour de sa tournée européenne, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a signé deux accords-cadres, un contrat de construction de navires et un autre destiné à doper les investissements chinois en Grèce. En pleine cure d'austérité, Athènes est avide de capitaux étrangers pour renflouer ses caisses.

    Avec notre correspondante à Athènes, Amélie Poinssot

    La Chine fait confiance à la Grèce et elle veut la soutenir. C’est du moins ce qu’avait fait entendre son Premier ministre dans son allocution devant la presse à Athènes. Wen Jiabao a promis que la Chine achètera les emprunts grecs à long terme pour aider le pays à revenir sur les marchés.

    Donc pas de doute côté chinois, quant à la sortie du surendettement de la Grèce, alors qu’on entendait beaucoup, ces derniers mois, qu’une restructuration de la dette grecque pouvait arriver. Le Premier ministre chinois a par ailleurs annoncé la création d’un fonds cinq milliards de dollars pour que la Grèce puisse acheter des bateaux chinois. Evidemment Pékin est bien intéressé dans l’histoire. Six bateaux vont être construits par les chantiers navals chinois pour les armateurs grecs.

    Et puis cette rencontre au sommet a été l’occasion de signer deux accords-cadres sur les investissements chinois en Grèce et sur les échanges culturels entre les deux pays.

    On n’a pas beaucoup plus de détails sur ces accords, aucun chiffre n’a été donné, mais l’idée c’est, bien sûr d’accélérer les investissements chinois en Grèce. Sachant que les entreprises chinoises ont déjà commencé à s’implanter.

    Depuis l’an dernier, plus de la moitié du port du Pirée, le principal port du pays, est géré par le géant maritime chinois Cosco (China Ocean Shipping Company).

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.