GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    En Chine, Confucius recyclé en anti-prix Nobel

    media

    Un prix Confucius pour la paix… C’est la parade qu’à trouvé la Chine au prix Nobel de la paix attribué cette année à un dissident chinois emprisonné, Liu Xiaobo. Le prix Nobel sera remis le vendredi 10 décembre 2010 à Oslo, en Norvège. Le prix Confucius a lui été remis ce jeudi 9 décembre à Pékin par une ONG. Les autorités ont déclaré n’être pas intervenues dans ce prix. Une cérémonie qui a très vite tourné à la parodie.

    Les micros ne sont pas encore au point et les journalistes s’impatientent dans cette salle de conférence bondée du 4e étage d’un hôtel du centre de Pékin. « 1er prix Confucius pour la paix » dit la banderole rouge sur le mur du fond. Quatre professeurs et un attaché militaire font partie du comité de sélection, dont Zhou Guidian, enseignant de philosophie à l’Ecole normale de Pékin : « On n'a rien contre le Nobel et ça n’a rien à voir avec Liu Xiaobo. L’Occident a le prix Nobel, nous on a le prix Confucius », affirme-t-il.

    Comme pour le prix Nobel de vendredi à Oslo, la chaise du lauréat en Chine est restée vide. L’ancien vice-président taiwanais, artisan du rapprochement entre Taipei et Pékin, Lian Zhan ayant refusé l’invitation. Le président du comité : « Ce n’est pas un anti-prix Nobel » répète alors le président du comité sans prononcer les mots qui fâchent. « On n’a jamais fait le lien, jure-t-il, avec San Ke Zi », ces « trois mots » littéralement en chinois, trois mots évidemment pour : Liu Xiao Bo.

    La cérémonie vire alors à la parodie. Les journalistes étrangers, seuls présents dans la salle avec quelques confrères chinois, bombardent le comité de questions. -Qui finance les 100 000 yuans, plus de 13 000 euros, du prix ? Pas de réponse. -Combien d’internautes on voté pour le lauréat ? Pas de réponse. -Quand est-ce que ces votes seront visibles sur internet. Toujours pas de réponse...

    Enfin, une dernière question : « Jimmy Carter figurait dans la liste des candidats. L’ancien président américain a pourtant appelé à la libération de Liu Xiaobo ? Est-ce que ça veut dire que vous soutenez le dissident lance une consœur ? ». « Si vous tenez absolument à ce que je parle de Liu Xiaobo finit par soupirer le président du comité. Alors on verra bien qui, dans 500 ans, finira par rester dans l’Histoire »...
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.