GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Séoul lance une nouvelle vague d’exercices militaires à proximité du Nord

    media Des navires sud-coréens en manœuvres militaires. Reuters/Jo Yong-Hak

    Deux jours après les tirs d'artillerie sud-coréens sur l'île de Yeonpyeong, la Corée du Sud a débuté ce 22 décembre de nouvelles manœuvres militaires navales en mer du Japon, près de la frontière maritime. Demain, ce sont de vastes exercices terrestres et aériens à tirs réels qui seront lancés à Pocheon, au nord de la capitale. Malgré ses nombreuses menaces de représailles, la Corée du Nord a finalement décidé de ne pas riposter.
     

    Avec notre correspondante à Séoul, Eva John

    On l'a appris vers midi, heure locale : des exercices navals sud-coréens ont été lancés ce 22 décembre en mer du Japon. Demain, des manœuvres terrestres et aériennes débuteront à Pocheon, à vingt kilomètres de la frontière avec le Nord. D'après l'armée sud-coréenne, ces exercices militaires seront les plus importants jamais menés dans cette zone. Près de huit cents soldats, six avions de combat, des hélicoptères et des lance-roquettes multiples seront mobilisés.

    En adoptant cette attitude offensive, Séoul se livre à une véritable démonstration de force face à Pyongyang. La Corée du Nord a pourtant, du moins en apparence, fait preuve de bonne volonté, en se disant prête à accueillir de nouveau les inspecteurs de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique). Une déclaration surprenante après les exercices militaires sud-coréens sur l'île de Yeonpyeong, lundi dernier, alors que tout le monde craignait plutôt des représailles de la part du régime communiste.

    Mais la Corée du Sud, habituée à un comportement contradictoire et imprévisible de la part de son voisin, veut jouer la prudence et affirmer sa détermination. Le ministère de la Défense assure que les militaires sud-coréens sont sur le pied de guerre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.