GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Le ministre japonais de la Défense rencontre son homologue sud-coréen

    media Les ministres sud-coréen de la Défense Kim Kwan-Jin (G) et son homologue japonais Toshimi Kitazawa (D). Montage / RFI

    Les ministres de la Défense sud-coréen et japonais se rencontrent, ce lundi 10 janvier 2011, à Séoul, la capitale de la Corée du Sud. Au centre des discussions : la menace militaire nord-coréenne, et les possibilités de coopération militaire bilatérale. C'est la première réunion de ce type depuis près de deux ans. En effet, si la Corée du Sud et le Japon sont unis face à la Corée du Nord, de nombreux différents, notamment historiques, empêchent les deux pays de se rapprocher.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    La Corée du Sud et le Japon tentent ce lundi de surmonter des décennies de rivalité et de méfiance réciproque. En Corée du Sud, les blessures laissées par la brutale colonisation japonaise au début du siècle dernier restent vives. Des disputes territoriales subsistent, et beaucoup de Sud-Coréens voient d'un très mauvais œil toute coopération militaire avec le voisin nippon.

    Mais la situation géopolitique actuelle oblige les armées des deux pays à se rapprocher. Les agressions nord-coréennes de l'année dernière ont fait 50 morts côté Sud. Le Japon lui se voit régulièrement menacé par des tirs de missiles nord-coréens. Quant à la montée en puissance militaire de la Chine, alliée traditionnelle de Pyongyang, elle préoccupe également les deux pays.

    Les Etats-Unis, allié militaire de Séoul et de Tokyo, poussent aussi au rapprochement. Washington voudrait voir ses deux alliés resserrer leurs liens. Les ministres de la Défense sud-coréen et japonais discuteront aujourd'hui de l'échange d'informations sur le nucléaire nord-coréen, ainsi que de l'éventuelle signature d'un accord de logistique militaire.

    Mais Séoul a déjà tenu à préciser qu'il ne s'agissait que d'une opportunité de rapprochement, et que rien ne devrait être signé à l'issue de la rencontre.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.